Sciences

Astrophotographie : M 45 l'amas des Pléiades

ActualitéClassé sous :Astronomie , astrophotographie , M 45

Spectacle à ne pas manquer, les sept étoiles les plus brillantes de l'amas ouvert des Pléiades fascinent les Hommes depuis l'Antiquité. Plongée au cœur de Messier 45.

Messier 45, l'amas des Pléiades dans toute sa splendeur. © S. Mounioloux

C'est une véritable boîte à bijoux céleste qui s'offre à nos yeux de l'automne au printemps, parfois accompagnée d'un croissant de Lune. Niché dans la constellation du Taureau, le 45e objet catalogué par l'astronome français Charles Messier est un amas d'étoiles situé à 400 années-lumière de nous. Le poète grec Homère mentionnait déjà ce rassemblement stellaire en 750 avant notre ère dont le nom de Pléiades évoque les sept filles d'Atlas et Pléioné, sept sœurs répondant aux doux noms de Mérope, Astérope, Électre, Maïa, Célaéno, Taygète et Alcyone. Dans la mythologie grecque elles furent poursuivies longuement par un amoureux éperdu, le chasseur Orion, dont la constellation du même nom n'est pas très loin.

Sur une surface apparente équivalente à quatre fois le diamètre de la Pleine Lune, les grands télescopes ont révélé près de 3.000 étoiles dans M 45, dont l'une d'elles est même accompagnée de planètes en formation. Sans instrument, les observateurs sont tributaires de la pollution lumineuse. Si vous êtes dans un ciel périurbain vous distinguerez peut-être un petit nuage laiteux en guise d'amas. En pleine campagne ou à la montagne on peut compter entre 6 et 12 étoiles en fonction de la transparence de l'air et de l'acuité visuelle de l'observateur.

La présence d'un croissant de Lune vient parfois rehausser le spectacle offert par l'amas des Pléiades. © J.-B. Feldmann

Des étoiles dans leurs langes

Les amas ouverts sont des concentrations de jeunes étoiles (quelques centaines de millions d'années quand même) qui ne se sont pas encore dispersées dans l'espace. On connaît un grand nombre de ces objets comme Messier 35 ou encore l'amas de la Crèche M 44 devant lequel est passée la planète Mars à la fin du mois de septembre. L'été dernier le télescope Vista de l'ESO a même ajouté une centaine de nouveaux amas ouverts à la liste des 2.500 déjà connus.

Si M 45 est un objet céleste particulièrement prisé des astronomes, c'est non seulement en raison de sa proximité mais également parce que ses étoiles sont encore entourées de draperies gazeuses, un peu comme des nouveau-nés dans leurs langes. Un spectacle de toute beauté qui n'est réservé qu'aux astrophotographes, comme Stephen Mounioloux. Il a réalisé l'image ci-dessous à l'aide d'une lunette de 65 millimètres de diamètre et d'un appareil photo numérique refroidi.

À propos de Stephen Mounioloux

Observant depuis Anza en Californie au sein de l'Orange County Astronomers, Stephen Mounioloux fréquente notre forum d'astronomie sous le pseudo de zytrahus. Ses images astronomiques lui permettent de mettre en pratique ses essais de refroidissement des boîtiers photographiques, une technique destinée à diminuer le bruit électronique généré par les capteurs CCD. Si vous aussi vous souhaitez nous proposer une image astronomique destinée à illustrer cette rubrique, il vous suffit de suivre nos consignes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi