Sciences

En image : la planète Mars a bien traversé l'amas de la Crèche

ActualitéClassé sous :Astronomie , planète mars , astronome amateur

Pari réussi pour les astronomes amateurs. Le beau temps leur a permis de suivre le passage de la planète Mars devant l'amas d'étoiles de la Crèche le weekend dernier.

Le brillant disque orange de la planète Mars au milieu des étoiles (bien plus éloignées) de Messier 44. © P. Renauld
  • Découvrez la planète Mars en image

Nous vous invitions il y a quelques jours à suivre une belle rencontre céleste à l'aube, celle de la Planète rouge avec Messier 44. Chacun a pu profiter de ce spectacle matinal avec une simple paire de jumelles. Au fil des jours on pouvait observer le point orange de la quatrième planète du Système solaire glisser devant les étoiles de l'amas. Ce dernier compte environ 350 soleils mais seuls une vingtaine d'entre eux sont assez brillants pour être visibles aux jumelles.

Ce groupement stellaire se situe à 600 années-lumière de nous. Rappelons que l'étoile la plus proche (après le Soleil) est Alpha du Centaure à un peu plus de 4 années-lumière. Pour Mars les distances sont beaucoup plus raisonnables puisque la Planète rouge est actuellement à moins de 300 millions de kilomètres de la Terre, toujours arpentée par l'inusable rover Opportunity actuellement au bord du cratère Endeavour, comme a pu l'immortaliser dernièrement l'orbiteur MRO.

Déplacement de la planète Mars devant l'amas d'étoiles Messier 44 sur trois jours. © J.-B. Feldmann

Rencontre en images

Le montage ci-dessus permet de se rendre compte du déplacement de Mars sur une durée de trois jours. En remontant un peu plus loin dans le temps on retrouve la planète à bonne distance de M 44 avec le croissant lunaire à proximité, le tout sur une image réalisée le 22 septembre. Huit jours plus tard, le 30 septembre, Mars entre dans la Crèche pour en ressortir 72 heures après. Sur l'image du 3 octobre un intrus s'est invité : il s'agit d'un satellite artificiel dont le déplacement pendant les deux secondes de pose s'est traduit par un petit trait lumineux sur l'image.

Alors que les clichés ci-dessus ont été réalisés avec un téléobjectif de 85 millimètres de focale, celui ci-dessous a été obtenu en plaçant le boîtier photographique derrière un télescope de 20 centimètres de diamètre dont la focale bien supérieure ne permet d'englober qu'une partie des étoiles de l'amas. L'image a été réalisée par l'astrophotographe Philippe Renauld qui nous avait proposé il y a quelques mois de découvrir un autre amas ouvert, Messier 35.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi