Allan R. Sandage, l'un des plus grands cosmologistes du XXe siècle, vient de s'éteindre à l'âge de 84 ans. Il était considéré comme le fils spirituel d'Edwin Hubble.
Cela vous intéressera aussi

Lorsque naît le 18 juin 1926 Allan R. Sandage dans l'Iowa, la cosmologiecosmologie est en pleine effervescence. Deux ans plus tôt son compatriote Hedwin Hubble a découvert que certaines « nébuleusesnébuleuses » étaient en fait des galaxiesgalaxies. En utilisant le télescopetélescope Hooker de 2,50 mètres de diamètre du Mont Wilson, Hubble est parvenu à mesurer la distance de certaines étoiles variablesétoiles variables appelées céphéidescéphéides au sein de M 31, la future galaxie d'Andromèdegalaxie d'Andromède (dont les membres du forum de Futura-Sciences ont capturé quelques belles images). En 1929 Hubble découvre la loi qui porteporte son nom et qui précise la relation entre la distance des galaxies et leur vitessevitesse d'éloignement (plus elles vont vite, plus elles sont éloignées).

Brillant élève, Allan Sandage rejoint Hubble en 1950 comme assistant d'observation au Mont PalomarPalomar, où le grand télescope Hale de 5 mètres de diamètre est entré en service. Hubble meurt le 28 septembre 1953 et Sandage hérite d'une lourde tâche : c'est à lui qu'incombe de déterminer la valeur de la constante de Hubbleconstante de Hubble. Cette constante de proportionnalité est en effet primordiale : elle permet de mesurer le taux d'expansion de l'universunivers. Sandage va y consacrer la plus grande partie de ses recherches pendant un demi-siècle.

50 ans au service de l'univers

Pour mener à bien la recherche cosmologique, Sandage se voit confier l'élaboration des programmes à conduire sur les trois plus grands télescopes américains de l'époque (le 5 mètres du Mont Palomar, le 2,50 mètres et le 1,50 mètre du Mont Wilson). Le travail de Sandage et de ses collègues (Tammann et Abijit Saha) fixera progressivement la valeur de la constante de Hubble aux alentours de 60 kilomètres par seconde par mégaparsec (les données actuelles fournies par le télescope Hubble et le satellite WMapsatellite WMap fournissent une valeur de la constante aux environs de 71 (km/s/Mpc).

D'autres travaux ont marqué la carrière d'Allan R. Sandage. Dans les années 1950, il travaille par exemple avec Martin Schwarzschild sur la séquence principaleséquence principale de l'évolution des étoiles dans le diagramme de Hertzsprung-Russelldiagramme de Hertzsprung-Russell. En 1960 il découvre un objet étrange, nommé 3C48, de même nature qu'une nébuleuse sans en avoir les raies spectralesraies spectrales correspondantes. On comprendra 3 ans plus tard qu'il s'agit d'une source radioradio minuscule et très intense qui prendra le nom de quasarquasar (quasi stellar radiosources).

Avec la mort d'Allan Sandage se termine le premier chapitre du grand livre de la cosmologie écrit tout au long du XXe siècle ; il en fut l'un des auteurs les plus talentueux.