Sciences

Troisième lancement de l'année, aujourd'hui, pour Arianespace

ActualitéClassé sous :Astronautique , Arianespace , accès à l'espace

Une Ariane 5 doit lancer ce soir deux satellites de télécommunications. L'un pour le compte de l'Agence spatiale indienne (Gsat-8) et l'autre pour ST-2 Satellite Venture Pte Ltd (ST-2). Le tir, depuis le Centre spatial guyanais, est prévu dans la nuit de vendredi à samedi.

Troisième lancement de l'année pour Arianespace qui doit mettre à poste deux satellites de télécommunications, représentant plus de 8 tonnes de charge utile. © Esa/Cnes/Arianespace/Optive video CSG & JM Guillon

Après le lancement record lors de la précédente mission (plus de 10 tonnes en orbite), Arianespace doit lancer dans la nuit de vendredi à samedi (22 h 28 heure française) les satellites de télécommunications ST-2 et Gsat-8 au moyen d'une Ariane 5 ECA. Compte tenu de la masse des satellites (5.088 kilos pour ST-2 et 3.093 kilos pour Gsat-8), des adaptateurs et du Sylda 5, la performance demandée au lanceur est de 8.997 kilos.

Ce n'est pas la première fois que ces deux opérateurs confient des satellites à Arianespace. Le système ST-2 est en effet le second lancé par Arianespace pour SingTel et Chunghwa, après ST-1 en 1998 (par Ariane 4). Ariane a également déjà lancé treize satellites de l'Isro, depuis APPLE en 1981.

Coiffes en cours de fabrication. Pour cette mission, c’est une coiffe longue, d’une hauteur de 17 mètres et d’un diamètre de 5,4 mètres, qui sera utilisée. © Ruag Aerospace AG

Radio et télévision par satellite

Construit par Mitsubishi Electric Company autour de la plateforme DS 2000, ce satellite sera opéré par ST-2 Satellite Venture Pte Ltd, une joint venture entre Singapore Telecommunications Limited (SingTel) et Chunghwa Telecom Company Limited (Chunghwa), basée à Taïwan. Ce satellite embarque des répéteurs en bande Ku (41 transpondeurs), des répéteurs en bande C (dix transpondeurs) et six antennes, dont quatre pour la bande KU et deux pour la bande C. ST-2 fournira des services de télécommunication en bande C pour l'Asie et en bande Ku pour l'Asie du Sud et du Sud-Est), le Moyen-Orient et Taïwan pour une durée d'au moins quinze ans. Il sera positionné à 88° est.

Quant à Gsat-8, (Insat 4G), il a été conçu, assemblé et intégré par l'Isro sur la base d'une plateforme I3-K, pour offrir des services de télécommunication en bande Ku permettre la télévision directe et de la radio navigation pour le sous-continent indien. Ce satellite embarque des émetteurs-récepteurs en bande C (huit transpondeurs de 36 MHz et six de 54 MHz) et en bande Ku (jusqu'à vingt-cinq transpondeurs actifs), ainsi qu'une charge utile militaire en bande Ka. Il est également équipé de neuf antennes, dont quatre sont déployables et trois orientables. Il sera positionné à 55° est pour une durée de vie opérationnelle d'au moins quinze ans.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi