Sciences

Ce soir, sixième lancement de l'année d'une Ariane 5

ActualitéClassé sous :accès à l'espace , lancement d'Ariane , Arianespace

Ce soir, le 83e lancement d'une Ariane 5 intervient après une série de 68 succès consécutifs du lanceur Ariane 5. Pour Arianespace, il s'agira de mettre en orbite de transfert géostationnaire les satellites de télécommunications Arabsat-6B et GSat-15. Décollage prévu à 22 h 34.

Transfert d'une Ariane 5 sur son pas de tir du Centre spatial guyanais. © Esa/Cnes/Arianespace, S. Corvaja

Pour son sixième lancement de l'année (le dixième d'Arianespace sur les douze visés en 2015), une Ariane 5 ECA doit de nouveau mettre en orbite deux satellites de télécommunications pour des clients historiques d'Arianespace. Arabsat-6B (BADR-7) sera le neuvième satellite mis en orbite par Arianespace pour le compte de l'opérateur Arabsat, basé à Riyad, en Arabie Saoudite. GSat-15 sera le 18e construit par l'Agence spatiale indienne (Isro, Indian Space Research Organisation). Au total, ce sera le 19e satellite lancé par Arianespace pour l'Inde.

Le décollage du lanceur depuis le Centre spatial guyanais est prévu ce mardi 10 novembre, à l'intérieur d'une fenêtre de tir qui s'ouvrira à 22 h 34 et se fermera à 23 h 17 (en heure de Paris). Le lancement est à suivre en direct sur le site Internet d’Arianespace. La durée de la mission, du décollage à la séparation des satellites, est d'environ 43 minutes et 24 secondes.

Les évolutions attendues de l’altitude et de la vitesse du lanceur pendant le vol propulsé. © Airbus DS

Ariane 5 lancera 9,8 tonnes

Lors de cette mission, la performance demandée au lanceur pour ce vol est de 9.812 kg, dont 8.964 représentent la masse des satellites Arabsat-6B (5,8 tonnes) et GSat-15 (3,16 tonnes) à séparer sur l'orbite visée. Le périgée devrait être de 257,1 km, l'altitude de l'apogée de 35.786 km et l'inclinaison de 4°. La performance maximale offerte par le lanceur Ariane 5 ESC-A, pour une orbite standard inclinée à 6°, est supérieure à 10.300 kg. 10.317 kg ont été lancés lors du lancement VA212, le 7 février 2013 par le lanceur L568, au profit des satellites Azerspace/Africasat-1A et Amazonas-3.

Pour cette mission, c'est une coiffe longue, d'une hauteur de 17 m et d'un diamètre de 5,4 m qui sera utilisée. De forme ogivale, elle assure la protection des charges utiles pendant le vol atmosphérique.

Construit par Airbus Defence and Space et Thales Alenia Space, qui sont conjointement responsables du système complet, jusqu'à sa livraison en orbite, Arabsat-6B est le neuvième satellite d'Arabsat confié à un lanceur Ariane. Il a été construit sur la base d'une plateforme Eurostar E3000 d'Airbus DS. Ce satellite de télécommunications comprend 27 répéteurs en bande Ku et 24 faisceaux large bande en bande Ka. Il évoluera à 26° Est et fournira des services de radiodiffusion, de haut débit et de télécommunications au-dessus du Moyen-Orient, de l'Afrique et de l'Asie centrale. Sa durée de vie attendue est supérieure à 15 ans, avec une puissance électrique de 11,5 kilowatts en fin de vie.

Quant à GSat-15, il offrira des services de télécommunications et des services dédiés à l'aide à la navigation et aux services d'urgence pour l'Inde. Il viendra renforcer la flotte des 13 satellites de télécommunications de l'Isro. D'une durée de vie d'au moins 12 ans, ce satellite, construit par l'Isro, embarque 24 répéteurs en bande Ku et 2 répéteurs Gagan pour la navigation. Il sera positionné à 93,5° Est et couvrira l'Inde.

Cela vous intéressera aussi