Le vol historique d'une entreprise privée remis à plus tard. À moins d'une seconde du lancement de Falcon-9 et de la capsule Dragon, le lanceur est resté cloué au sol en raison d'une pression incorrecte dans la chambre de combustion du moteur numéro 5 (le premier étage en compte neuf). © Nasa

Sciences

Le lancement de Falcon-9 annulé moins d'une seconde avant le décollage !

ActualitéClassé sous :Astronautique , SpaceX , Elon Musk

Le décollage du Falcon-9, qui devait lancer la capsule Dragon pour une première mission privée à destination de la Station spatiale, a été interrompu à la toute dernière seconde. Ce n'est que partie remise, le problème à l'origine de ce report n'étant pas très grave.

On y a cru jusqu'à la dernière seconde. Samedi matin, à H-zéro (10 h 55, heure française), le lanceur Falcon-9 n'a pas décollé, au terme d'un compte à rebours amorcé 7 h 30 minutes plus tôt et qui s'est déroulé sans incident. Les raisons de cette interruption de lancement ont rapidement été identifiées.

S'exprimant sur Twitter, Elon Musk, fondateur et P-DG de SpaceX, a expliqué que la pression dans une chambre d'un des neuf moteurs du premier étage du lanceur a « légèrement excédé une limite technique » et de conclure : « nous allons réajuster cette limite en vue d'une nouvelle tentative de lancement dans quelques jours ».

Juste avant que les moteurs ne s'allument, l'ordinateur de bord du lanceur Falcon-9 a détecté une anomalie et interrompu le lancement. © AP/Nasa

Prochaine tentative pour Falcon-9 : le 22 mai

Dans les dernières minutes, le compte à rebours est devenu automatique, contrôlé par des ordinateurs. L'annulation de décollage a été décidée par l'ordinateur de bord qui, vérifiant en permanence toutes les données des moteurs, a détecté une anomalie concernant une des limites dans la pression de la chambre de combustion du moteur numéro 5.

En raison de la nature de la panne, SpaceX et la Nasa sont confiantes quant au retour en vol du lanceur dès la fenêtre de tir suivante, soit le 22 mai. Comme l'a confirmé Gwynne Shotwell, présidente de SpaceX, « la prochaine tentative de lancement, si ce que nous trouvons est réparable, sera le 22 mai à 3 h 44 du matin (7 h 44 TU) et nous pourrions aussi faire une tentative le 23 mai à 3 h 22 du matin (7 h 22 TU) ».

Mais il n'y a pour l'instant rien de certain. Cet article se fonde sur des informations fournies par SpaceX sur ses comptes Twitter et Facebook quelques heures après l'annulation du lancement. Un point presse est prévu dans la journée de lundi.

Cela vous intéressera aussi