Le désert de Jordanie peut être difficile pour effectuer des fouilles archéologiques mais lorsque celles-ci sont possibles, les découvertes sont incroyables, comme celle d'un site préhistorique servant à chasser des gazelles. © ledokol.ua, Adobe Stock
Sciences

Un site rituel unique vieux de 9.000 ans découvert en Jordanie

ActualitéClassé sous :archéologie , préhistoire , désert

Une équipe franco-jordanienne effectue des fouilles archéologiques dans le désert de Jordanie depuis des années. Elle rapporte aujourd'hui la découverte d'un site rituel préhistorique très ancien ayant servi à chasser les gazelles en masse.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Archéologie : les corps de deux hommes excavés au nord de Pompéi  Des excavations réalisées au début de l'année à Pompéi ont permis de révéler deux nouvelles victimes de la colère passé du Vésuve. Découvrez les images du travail accompli par les archéologues sur place. © Pompéi Sites 

Un projet de fouilles archéologiques mené depuis 2012 par une équipe franco-jordanienne dans les montagnes d'Al Jafr's Khashabiyah dans le désert de Jordanie vient de faire une découverte surprenante. L'équipe rapporte en effet la mise au jour de structures qui constituent le plus ancien modèle architectural connu du monde puisqu'il date de 7.000 ans avant J.-C. Ce modèle comprend, selon les archéologues, des « cerfs-volants du désert ». Il s'agit de structures délimitées par des murs de pierres et pouvant mesurer plusieurs kilomètres de long. Leur forme permet de canaliser les troupeaux de proies, de les acheminer vers un goulot d'étranglement puis vers un espace restreint pour la mise à mort. Les auteurs attribuent l'élaboration de ces huit cerfs-volants du désert à la tribu des Ghassanides. Cette tribu pratiquait probablement la chasse collective d'un grand nombre de gazelles grâce à ces structures.

Un site pour la chasse et les rituels

L'équipe d'archéologues a également découvert une installation rituelle au niveau du site, qui comprend un autel, des poupées animales mais aussi deux stèles en pierre. Celles-ci ont été taillées pour ressembler à des êtres humains, dont elles ont presque la taille.

Deux stèles à forme humaine datant d'il y a 7.000 ans avant J.-C. ont été mises au jour par des archéologues en Jordanie. © Jordan Tourism Ministry via AP

La chasse collective que pratiquaient les Ghassanides semblait donc être liée à un culte, mais les découvreurs n'en disent pas plus à ce sujet. Il est souligné que cette découverte est effectuée dans une région reculée de la Jordanie où il est difficile de réaliser des fouilles archéologiques, ce qui rend cette découverte de la culture préhistorique au Moyen-Orient encore plus précieuse.


Soutenez une rédaction engagée pour la vulgarisation scientifique sur Patreon ! 

Notre mission ? Rendre le savoir accessible au plus grand monde
Nous produisons chaque jour nos propres articles, enquêtes et reportages, le tout à taille humaine. Soutenez-nous dans cette démarche et cette ambition. 
Abonnez-vous à Futura sur Patreon ! 

Deux formules d'abonnement vous sont proposées avec les avantages suivants : 

  •  « Futura sans publicité » : bénéficiez d'un accès garanti sans publicité sur tout le site pour 3,29 €/mois (+TVA). 
  • « Je participe à la vie de Futura » : en plus de l'accès sans publicité, participez à la vie de notre média indépendant (votes, contenu inédit, sondages, etc.) pour 6,29 €/mois (+TVA).
Rejoignez-nous sur Patreon !
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !