La mâche, on la consomme plus naturellement en salade. C’est la petite note de verdure — d’autant plus éclatante qu’elle est fraîche — qui égaille nos plats de sa saveur délicate lorsque dehors, les températures commencent à descendre. À l’arrivée de l’hiver, justement, la mâche est également délicieuse braisée ou poêlée et même, en soupe. Et, riche en oméga 3 et en vitamines, notamment, elle peut se déguster sans fin. Alors laissez-vous tenter par cette recette de velouté de mâche à la portée de tous proposée par cuisine-libre.


au sommaire


    Le + Santé de la recette

    La mâchemâche est l'une des salades préférées des Français. Une salade d'automneautomne et d'hiverhiver. Elle tire son origine du bassinbassin méditerranéen. Où les Égyptiens la cultivaient déjà durant l'Antiquité. Pourtant, très peu d'études se sont intéressées à sa composition.

    On a cependant tendance à dire de la mâche qu'elle met de bonne humeur. Probablement à cause de la vitaminevitamine B9 qu'elle renferme. Une vitamine qui agit sur notre système nerveux et nous aide à trouver un sommeilsommeil réparateur. Une vitamine aussi indispensable au développement de bébé dans le ventre de maman.

    Si la mâche met de bonne humeur, c'est peut-être aussi pour la vitamine Cvitamine C qu'elle contient. Une vitamine aux propriétés antioxydantes qui contribue au bon fonctionnement du système immunitairesystème immunitaire et plus généralement, à la protection de l'organisme contre les agressions.

    La mâche, qui renferme 93 % d'eau, est également rafraîchissante. Et très peu calorique -- seulement 20 caloriescalories pour 100 grammes. Elle rassasie rapidement. Et grâce à sa teneur en fibres, elle aide à réguler le transittransit. Se montrant légèrement laxative.

    Parmi les autres vertus de la mâche : sa teneur en ferfer, qui attirera l'attention des végétariensvégétariens et sa teneur en |0ddbe73e0f10f7282628edb23fa5d6b4|-carotènecarotène qui protège la peau et les yeuxyeux, mais qui protège également des maladies cardio-vasculaires. Tout comme le font les oméga 3oméga 3 dont la mâche est une source non négligeable.

    Ingrédients
    Pour 4 bols


    Temps de préparation10 minutes
    Temps de cuisson40 minutes
    1 barquette (env. 150 g) de mâche
    2 pommes de terre
    1 échalote
    1 noix de beurre frais
    10 cl crème fraîche
    Sel et poivre
    1 litre d’eau
    Image du site Futura Sciences
    Velouté de mâche

    Préparation de larecette


    1. Passez la mâchemâche sous l'eau, sans l'essorer. Mettez de côté une poignée de jolies feuilles.
    2. Épluchez l'échaloteéchalote et hachez-la.
    3. Épluchez les pommes de terrepommes de terre et débitez-les en petits morceaux.
    4. Dans une grande casserolegrande casserole, faites fondre une noixnoix de beurre et laissez suer l'échalote quelques minutes. Quand elle est translucidetranslucide, ajouter la mâche et faites-la revenir quelques minutes en remuant. Ajoutez les pommes de terre et couvrez d'eau bouillante.
    5. Faites cuire à feufeu doux pendant une demi heure.
    6. Quand les légumes sont bien tendres, mixez le tout hors du feu. Retirez éventuellement du liquideliquide cuisson pour obtenir un velouté onctueux. Ajoutez la crème, salez, poivrez et mélangez.
    7. Servez dans des bols individuels décorés de quelques feuilles de mâche.
    Illustration des conseils du cuisinier

    Les conseils ducuisinier

    La mâchemâche cuite révèle un peu d'amertume : vous pouvez l'atténuer en ajoutant une cuillère de sucresucre à la cuisson. Pour varier, vous pouvez servir cette soupe, avec des petits croûtons dorés, des lardons ou des rondelles de chorizo croquantes.