Le son est une onde qui parvient à nos oreilles, organe dans lequel il est décrypté. Mais des sons trop intenses peuvent endommager l'oreille et entraîner des baisses de l'audition.

Audition. © Geralt, DP
Audition. © Geralt, DP

Notre environnement sonore est formé de nombreux sons mélangés. Un son pur correspond à une onde sinusoïdale, caractérisée par une fréquence particulière. Lorsque nous percevons un son aigu, la fréquence de l'onde est élevée : cela signifie que les pics de l'onde sont resserrés. C'est l'inverse pour un son grave : les pics de l'onde sont plus éloignés. Un son contient généralement différentes ondes à des fréquences variables : c'est ce qui fait son timbre. L'intensité du son, mesurée en décibelsdécibels (dB), correspond à l'amplitude des ondes : plus le son est intense, plus les crêtes des ondes sont amples.

Enregistrement de différents sons lors d'une expérience.<br>HP : haut-parleur soumis à une tension sinusoïdale de 475 Hz.<br>© <a target="_blank" href="http://tboivin.free.fr/specialite/html/p09/p09.htm">tboivin.free.fr</a> 
Enregistrement de différents sons lors d'une expérience.
HP : haut-parleur soumis à une tension sinusoïdale de 475 Hz.
© tboivin.free.fr 

Le son décrypté par nos oreilles

Les ondes sonores présentes dans notre environnement entrent dans l'oreille externeoreille externe pour faire vibrer le tympan. Ce mouvement est transmis grâce aux osselets vers l'oreille interneoreille interne. Les vibrations sont amplifiées lors de leur transmission. Une onde de pression se propage ensuite dans la périlymphe de la cochléecochlée qui contient des cellules sensorielles ciliées. Lorsque ces cellules sont stimulées, un message se propage dans le nerfnerf cochléaire, ce qui permet au cerveau de percevoir le son. Dans le cortexcortex, l'aire auditive primaire est située dans le lobe temporaltemporal : c'est cette région du cerveaucerveau qui reçoit les informations auditives.

Malaudition et surdité

Malaudition et surdité sont deux termes utilisés pour décrire une baisse ou une perte d'audition. La surdité est définie comme une gêne auditive importante, alors que la malaudition correspond plutôt, dans le langage courant, à une gêne peu handicapante. Cependant, la surdité peut être légère, moyenne, profonde ou totale. En dehors des acouphènes qui seront traités séparément, il existe d'autres troubles de l'audition : hyperacousie, autoacousie...