Santé

Hépatite A

Dossier - Hépatite : tout savoir sur les hépatites
DossierClassé sous :médecine , hépatite , Hépatites

-

L'hépatite est une maladie du foie conduisant à la destruction de ses cellules. Souvent d'origine virale, l'hépatite chronique peut conduire à la cirrhose et au cancer du foie.

  
DossiersHépatite : tout savoir sur les hépatites
 

1 - Présentation de l'hépatite A

Le virus de l'hépatite A (VHA) fait partie de la famille des Picornavirus. Il a été découvert en 1973. C'est un virus à ARN dépourvu d'enveloppe extérieure.

Le virus entre dans les hépatocytes où il se réplique, puis provoque la mort de la cellule. De façon générale, la présence de transaminases dans le sang est un marqueur de l'hépatite, car ces enzymes du foie sont libérées lors de la destruction des hépatocytes. D'autres marqueurs biologiques voient leur taux augmenter en cas d'hépatite A : les gamma-GT, la bilirubine et les phosphatases alcalines.

Visualisation de particules du virus de l'hépatite A au microscope électronique. Source: Center for Diseases and Prevention, US federal government. Téléchargé sur Wikimedia Commons. Domaine public.

2 - Comment contracte-t-on l'hépatite A ?

L'hépatite A se transmet de manière orofécale par l'intermédiaire de l'eau, ce qui signifie que de mauvaises conditions d'hygiène favorisent sa transmission.

Dans les pays en voie de développement, la quasi-totalité de la population est contaminée dès l'enfance. Il est possible de contracter l'hépatite A suite à l'absorption de coquillages et de crudités qui ont été en contact avec de l'eau souillée. C'est à l'occasion de voyages que l'on risque de contracter la maladie.

3 - L'évolution de la maladie

Dans 99 % des cas, la malade est bénigne. Les symptômes sont proches d'un syndrome grippal : fatigue, maux de tête, petite fièvre, douleurs musculaires et troubles digestifs. Un ictère (jaunisse) peut s'installer 20 à 40 jours plus tard, mais seulement dans 10 % des cas environ. L'ictère est dû à l'augmentation du taux de bilirubine, un pigment, dans le sang : le foie ne remplit plus correctement sa fonction d'élimination de la bilirubine dans la bile. L'affection est plus sévère à l'âge adulte que durant l'enfance. Les cas d'hépatite A fulminante sont rares, et se rencontrent chez les personnes âgées. Il n'existe pas de traitement spécifique à l'hépatite A. Le repos est conseillé. La médication vise simplement à limiter les maux de tête, la fièvre et les vomissements.