L'athéroscléroseathérosclérose peut être déclenchée par de nombreux facteurs. Le tabac et le cholestérolcholestérol sont les principaux, mais d'autres facteurs de risquefacteurs de risque sont également à connaître.

Le tabac est un facteur de risque majeur dans l'apparition de l'athérosclérose. © Alexas Fotos, CC0, Domaine public
Le tabac est un facteur de risque majeur dans l'apparition de l'athérosclérose. © Alexas Fotos, CC0, Domaine public

Le tabac

Le tabagisme est un facteur de risque de l'athérosclérose. L'étude prospective parisienne a montré qu'un grand fumeur, qui consomme plus de 20 cigarettes par jour, voit son risque de développer une maladie coronarienne tripler. La fumée a un effet nocif sur l'endothélium vasculaire. De plus, le tabac a tendance à favoriser la thrombosethrombose.

Le rôle du cholestérol et de la lipoprotéine (a)

Le rôle du « mauvais cholestérol » dans cette maladie a été évoqué. Le cholestérol existe dans nos aliments (graisses, huiles), mais il est aussi fabriqué par l'organisme. Le cholestérol circule dans le sang grâce à une association de protéinesprotéines et de lipideslipides. Ces lipoprotéines existent sous deux formes :

  • le HDL-cholestérol (high density lipoprotein) qui correspond au « bon cholestérol » ;
  • le LDL-cholestérol (low density lipoprotein) qui constitue le « mauvais cholestérol ». Les personnes atteintes d'athérosclérose ont généralement un taux de LDL sanguin élevé.
Molécule de cholestérol. © <a target="_blank" href="http://pedagogie.ac-montpellier.fr:8080/disciplines/scphysiques/academie/abcdorga/organiqu.htm">pedagogie.ac-montpellier.fr</a>
Molécule de cholestérol. © pedagogie.ac-montpellier.fr

Une autre lipoprotéinelipoprotéine du sang pourrait aussi intervenir : la lipoprotéine (a). Cette moléculemolécule transporte le cholestérol au niveau de sites lésés et participe à la cicatrisationcicatrisation. Si la concentration en lipoprotéines (a) est trop élevée, elle pourrait jouer le rôle d'un facteur de croissancefacteur de croissance et stimuler la division cellulaire des cellules de la paroi artérielle. De plus, la lipoprotéine (a) présente des similitudes avec le plasminogène, une molécule à l'origine de la destruction de caillotscaillots sanguins. La lipoprotéine (a) pourrait prendre la place du plasminogène et empêcher la destruction de caillots.

Autres facteurs de risque de l'athérosclérose

La lésion de l'enveloppe des artèresartères peut être causée par l'hypertension artériellehypertension artérielle. Celle-ci peut favoriser l'extension d'une plaque d'athéromeathérome et conduire à sa rupture. Dans certains cas, il a été envisagé que la bactériebactérie Chlamidia pneumoniae, qui est à l'origine de pneumoniespneumonies, puisse atteindre les vaisseaux sanguins et donc provoquer des lésions artérielles. Ces lésions pourraient favoriser la formation d'une plaque.

De manière générale, le diabète, la sédentarité et l'obésitéobésité constituent des facteurs de risque des maladies cardiovasculairesmaladies cardiovasculaires. L'âge, l'hérédité et le sexe peuvent aussi intervenir.