Santé

La maladie coronarienne

Dossier - Athérosclérose, maladie des artères
DossierClassé sous :médecine , artère , athérome

-

L'athérosclérose est une maladie des vaisseaux sanguins qui voient leur diamètre rétrécir. Si une artère est obstruée par un caillot sanguin, les conséquences peuvent être dramatiques.

  
DossiersAthérosclérose, maladie des artères
 

La maladie coronarienne est la maladie cardiaque la plus courante. Ses conséquences peuvent être graves.

Vaisseaux sanguins du coeur. © Hywards - Shutterstock
Schématisation du réseau coronarien. © Fédération française de cardiologie

Les coronaires sont les vaisseaux sanguins qui alimentent le muscle cardiaque.

Causes de la maladie coronarienne

La maladie coronarienne peut être provoquée par de nombreux facteurs. Certains sont contrôlables, d'autres non :

  • diabète ;
  • obésité ;
  • cholestérol ;
  • tabagisme ;
  • stress ;
  • antécédents familiaux ;
  • sexe ;
  • âge. 

Conséquences de la maladie coronarienne

La maladie coronarienne peut avoir comme conséquences :

  • l'angine de poitrine. En cas de rétrécissement des artères, le débit sanguin diminue. Lors d'un effort, les artères coronaires peinent à fournir une quantité de dioxygène suffisante pour le muscle cardiaque, ce qui entraîne des douleurs thoraciques ;
  • l'infarctus du myocarde. Aussi appelé « crise cardiaque », l'infarctus du myocarde est dû à la mort d'une partie du muscle cardiaque lorsque celui-ci n'est plus suffisamment alimenté par les coronaires. Des signes précurseurs de l'infarctus existent : douleurs thoraciques (le muscle cardiaque ne reçoit pas assez de dioxygène), douleur à l'intérieur du bras gauche, sueurs, nausées, vomissements... Pendant les semaines précédant l'accident, une fatigue intense, un essoufflement et une irritabilité sont des symptômes souvent rencontrés. Tous ces signes doivent inquiéter le patient et son entourage.

L'infarctus du myocarde nécessite une hospitalisation en urgence. Il peut avoir lieu si un caillot bouche une artère coronaire. En temps normal, les cellules de l'endothélium vasculaire libèrent du monoxyde d'azote et de la prostacycline qui ont deux effets : augmenter le diamètre des vaisseaux et empêcher l'agrégation des plaquettes sanguines. En cas d'athérosclérose, la libération de ces molécules serait empêchée, d'où un risque augmenté de formation de caillots.