Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un battement du cœur filmé par IRM À l’échelle d’une vie, un cœur peut battre plus de 2 milliards de fois. Pourtant, si on peut le sentir vibrer dans notre cage thoracique, on ne le voit jamais à l’action. Sauf si on le passe sous IRM !

Le myocarde, ou muscle cardiaque, est le muscle strié épais et creux qui représente la partie du cœur capable de se contracter.

Myocarde et cellules myocardiques

Du point de vue étymologique, « myocarde » signifie « muscle du cœur ». Il en forme la massemasse principale. Le myocarde est composé de cellules musculairescellules musculaires cardiaques spécialisées appelées « cardiomyocytes » ou « cellules myocardiques ».

Le myocarde constitue le muscle assurant les battements du cœur. © Patrick Lynch, CC

Le myocarde constitue le muscle assurant les battements du cœur. © Patrick Lynch, CC

Innervation, vascularisation et infarctus du myocarde

Le myocarde a pour originalité de se contracter de manière rythmique et involontaire (à l'inverse des muscles striés squelettiquesmuscles striés squelettiques). Le muscle cardiaque est innervé par le tissu nodal qui est responsable de l'automatisme cardiaque. Le rythme cardiaque est également contrôlé par le système nerveux autonomesystème nerveux autonome.

Le myocarde est vascularisé grâce au réseau d'artères coronaires qui l'alimentent en dioxygène et nutrimentsnutriments. L'obstruction d'une artère coronaire conduit à un infarctus du myocarde. Les cellules musculaires alimentées par l'artère bouchée peuvent mourir, la contraction se fait mal, entraînant une insuffisance cardiaqueinsuffisance cardiaque, voire l'arrêt du cœur.