Santé

Du sang de groupe O pour tous ?

ActualitéClassé sous :vie , enzyme , bactérie

La compagnie de biotechnologies Chiron (Californie) et la petite société du Massachusetts ZymeQuest ont signé un accord pour le développement et la commercialisation d'un système de traitement du sang. Il s'agit en fait de réussir la conversion enzymatique des cellules sanguines des groupes A, B et AB en cellules d'un groupe universel semblable au groupe O, appelé ECO (pour Enzyme- Converted group O).

Globules rouges

Les prémices de ce projet qui, s'il aboutissait, pourrait permettre de simplifier grandement les procédures d'analyse et de conservation utilisées par les banques de sang, remontent aux années 1980.

A l'époque, une enzyme, découverte dans des grains de café vert, se montre capable de débarrasser les protéines des globules rouges des sucres qui déterminent le groupe sanguin (et qui peuvent donc provoquer une réaction immunitaire en cas de mauvaise transfusion).
Mais cette enzyme ne fonctionne que sur des protéines de type B.

Depuis, la société ZymeQuest a travaillé à l'élaboration d'un système automatisé de transformation du sang de groupe B en groupe ECO et a obtenu, au cours d'essais cliniques, des résultats encourageants.
La conversion du type A s'est toutefois révélée plus difficile et il a fallu recourir à d'autres enzymes, bactériennes cette fois.

L'accord conclu entre les deux entreprises prévoit, de la part de Chiron, un soutien financier aux recherches de ZymeQuest en échange des droits de commercialisation de la technologie.