Santé

Transfusion : vers la production d'un sang universel

ActualitéClassé sous :médecine , sang universel , transfusion sanguine

-

Quel que soit notre groupe sanguin, nous pourrions tous devenir donneurs universels; c'est, du moins, ce que laisse envisager la découverte effectuée par Gerlind Sulzenbacher, Yves Bourne et Bernard Henrissat, du CNRS (Université Aix-Marseille), publiée en avril dans Nature Biotechnology.

Globules rouges. DR

Le système ABO, découvert en 1900, reste à la base de toute transfusion sanguine, car il entraîne un accident transfusionnel immédiat en cas d'incompatibilité. La détermination du groupe se base sur les caractéristiques des antigènes présents à la surface des érythrocytes (globules rouges).

Le groupe O est déclaré donneur universel car il peut être transfusé à l'ensemble des individus porteurs des quatre groupes existants (A, B, AB et O). Mais il ne peut recevoir que du sang appartenant à son propre groupe. Les groupes A et B ne peuvent de même recevoir que du sang identique au leur, tandis que le groupe AB est considéré comme receveur universel.

Le principe auquel ont recouru les chercheurs était d'éliminer les antigènes A, B ou AB présents à la surface des globules rouges afin de rendre le sang universellement compatible. Ces antigènes sont caractérisés par des sucres, en l'occurrence des molécules de galactose et de N-acetylgalactosamine. Ils ont mis en œuvre deux enzymes, extraites de Bacteroides fragilis et de Elizabethkingia meningosepticum, capables de détruire ces antigènes.

La société américaine ZymeQuest va maintenant produire ces enzymes en grande quantité afin de débuter une série d'essais cliniques qui s'annoncent prometteurs, selon les chercheurs.

Il y a un certain temps déjà, une découverte semblable avait déjà été effectuée, mais l'enzyme utilisée, extraite de grains de café, s'avérait insuffisamment active pour envisager une application pratique. Celles découvertes dans le cas présent se montre environ 1000 fois plus efficaces, laissant entrevoir des solutions à divers problèmes, dont ceux liés aux accidents transfusionnels, rarissimes mais existants, ainsi qu'au stockage de différents groupes sanguins par les centres de transfusion et les banques du sang.

Cela vous intéressera aussi