Selon une étude sud-africaine, il existe une association entre efficacité vaccinale et activité sportive. En effet, faire du sport renforcerait la capacité des vaccins anti-Covid-19 à prévenir les hospitalisations. 

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment fonctionne un vaccin à ARN messager ? Pfizer et Moderna ont choisi cette technique de pointe pour concevoir en un temps record leur vaccin contre le Covid-19. Cette vidéo présente tout ce qu'il faut savoir sur les vaccins à ARN messager en trois minutes !

Une pratique sportive régulière permet de réduire le risque de contracter de nombreux problèmes de santé. Ces dernières années, les confinements ont pu compliquer l'accès aux activités sportives d'un bon nombre de personnes, pourtant le sport est aussi bénéfique contre la Covid-19 ; une activité physiquephysique réduit le risque de développer une forme sévère de la maladie. Mais peu d'études tissent un lien entre activité sportive et efficacité vaccinale. En Afrique du Sud, des scientifiques ont observé que l'activité physique augmente l'efficacité du vaccin Janssen chez des professionnels de santé. Plus la personne est active, plus l'efficacité calculée du vaccin est importante. 

La pratique sportive augmente l'efficacité des vaccins anti-Covid

Bien que l'étude ait été menée sur une population plutôt jeune, majoritairement féminine, et aisée -- la moitié des participants habitent dans la région de Gauteng, la plus urbanisée du pays avec les villes de Pretoria et Johannesburg, elle livre des résultats intéressants. Les scientifiques ont pris en compte 196 000 personnes pour lesquelles des données sur leur activité physique (collectées par un trackertracker d'activité) étaient disponibles et les ont réparties en trois groupes :

  • les sportifs occasionnels : moins de 60 minutes de sport par semaine ;
  • les sportifs réguliers : entre 60 et 150 minutes de sport par semaine ;
  • les sportifs assidus : plus de 150 minutes de sport par semaine.
L'activité sportive joue-t-elle un rôle dans la réponse immunitaire ? © gstockstudio, Adobe Stock
L'activité sportive joue-t-elle un rôle dans la réponse immunitaire ? © gstockstudio, Adobe Stock

Pour chaque groupe, l'efficacité du vaccin Janssen pour prévenir les hospitalisations a été calculée. Elle est de 60 % pour les sportifs occasionnels, de 72,1 % pour les réguliers et de 85,8 % pour les sportifs assidus. Si on parle en matièrematière de risques, les sportifs assidus ont 2,8 fois moins de risques d'être hospitalisés pour la Covid-19 que les sportifs occasionnels.

Voir aussi

Voici le meilleur moment de la journée pour faire du sport, selon une étude

Le sport améliore-t-il la réponse immunitaire ?

Plusieurs hypothèses peuvent expliquer ce phénomène, les scientifiques n'ont pas encore de réponse définitive mais suggèrent que le sport pourrait augmenter la production d'anticorps (une observation faite ailleurs sur des vaccins anti-grippe) ou un renforcement de l'activité des lymphocyteslymphocytes T.

Ces résultats présentent plusieurs limites liées à la composition de sa cohorte qui n'est pas représentative de la population générale. D'autres facteurs extérieurs pourraient aussi expliqués que le vaccin soit plus efficace chez les sportifs assidus, comme leur régime alimentaire, la consommation d'alcoolalcool ou non par exemple. L'expérience n'a pas été faite pour d'autres formules vaccinales et sans considération de la circulation des variants d'Omicron.