Plusieurs études se sont déjà attachées à évaluer l'efficacité des différents vaccinsvaccins. En juillet, une étude britannique avait constaté une efficacité de 88 % avec le PfizerPfizer contre le variant Deltavariant Delta, et de 67 % avec l'AstraZenecaAstraZeneca. Une autre étude montre des résultats très différents et affirme que le Moderna serait deux fois plus efficace que le Pfizer. Dans une nouvelle étude, publiée dans le journal Cell Host, les chercheurs ont comparé l'efficacité de quatre vaccins : Pfizer, AstraZeneca, le russe Spoutnik V et le chinois Sinopharm. Les chercheurs ont analysé le taux d'anticorpsanticorps neutralisants chez un échantillon de patients vaccinés en Mongolie entre le 3 et le 7 juillet 2021 (date à laquelle circulait principalement le variant Alpha dans le pays). Résultat, le taux d'anticorps immunisants est le plus élevé avec le Pfizer, suivi de l'AstraZeneca, du SpoutnikSpoutnik V et du Sinopharm, bon dernier.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer ces différences. D'abord la technologie employée : le Pfizer est un vaccin à ARNARN, l'AstraZeneca et le Spoutnik V utilisent un vecteur d'adénovirusadénovirus modifié, et le Sinopharm fonctionne à partir d'un virus SARS-CoV-2SARS-CoV-2 inactivé. La quantité de sérumsérum peut également jouer une différence, ainsi que l'intervalle entre chaque dose ou d'autres facteurs confondants. Le Direct Investment Fund, qui a financé le vaccin Spoutnik V, s'insurge ainsi contre ces résultats qu'il estime biaisés, parce que les bénéficiaires de son vaccin dans l'étude ont 10 ans de plus que la moyenne (ce qui peut expliquer pourquoi leur réponse immunitaireréponse immunitaire est moins forte). Limitée dans le temps, cette étude ne nous dit rien non plus sur l'évolution à long terme. Une autre étude avait montré en août que l'efficacité du vaccin Pfizer pour prévenir les infections diminuait plus rapidement que celle du vaccin d'AstraZeneca.

Le plus efficace est finalement sans doute de mélanger les différents vaccins. Selon une étude sud-coréenne, un schéma de vaccinationvaccination avec une dose d'AstraZeneca suivie d'une dose de Pfizer/BioNTech multiplie par six le niveau d'anticorps neutralisants par rapport à deux doses d'AstraZeneca.