Planète

Le Bernina Express, un train en hiver

Diaporama - Les trains mythiques du monde : le voyage est dans le voyage
PhotoClassé sous :Voyage , train mythique , Trains de luxe
Le Bernina Express, un train en hiver
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Des wagons panoramiques, quelque 144 kilomètres de décors féériques, 4 heures de magie, au rythme paisible de 35 km/h, à travers les Alpes suisses et ses sommets enneigés, jusqu'aux palmiers de la Lombardie, en Italie. Entre cimes scintillantes et lacs gelés, le Bernina Express grimpe, sans crémaillère, jusqu'à 2.253 mètres d'altitude, sur la ligne de l'Albula. Il s'engouffre dans 55 tunnels et s'élance sur 196 ponts dont l'impressionnant viaduc de la Landwasser. L'ouvrage, dont la maçonnerie représente 9.200 m3, s'appuie sur cinq travées distantes de 20 mètres et suit un arc de cercle d'un rayon de 100 mètres. Il a été construit entre 1901 et 1903 et fait 136 mètres de longueur.

Cet emblème des Chemins de fer rhétiques est perché à 65 mètres de hauteur. Desservant 15 gares, le parcours du Bernina Express est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco et suscite quelques belles émotions comme l'entrée sur l'impressionnant viaduc hélicoïdal de Brusio, un ouvrage d’art circulaire, unique au monde, s'enroulant en spirale, sur deux boucles de 100 mètres de diamètre qui rattrapent ainsi un dénivelé de 7 % (dix mètres pour un rayon de 70 mètres).

Le virage du Montebello est l'un des endroits les plus spectaculaires : ici, le petit train rouge négocie un virage à 180 degrés et permet d'admirer, spectacle ô combien majestueux ! le glacier de Morteratsch, les trois lacs de Lej Pitschen, Lej Nair et Lago Bianco. Construite au début du XXe siècle, la ligne prend son départ au pied du mont Bernina, à Coire dans le canton des Grisons, et s'achève à Tirano, dans la douceur italienne. Elle est en service toute l'année, touristes et sportifs l'empruntent, été comme hiver, pour descendre à la station Saint-Moritz.

© Kabelleger, David Gubler GFDL