Planète

Le Ghan pour traverser l'Australie de haut en bas

Diaporama - Les trains mythiques du monde : le voyage est dans le voyage
PhotoClassé sous :Voyage , train mythique , Trains de luxe
Le Ghan pour traverser l'Australie de haut en bas
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Le train qui traverse aujourd'hui l'Australie, du nord au sud, s'appelle le Ghan, en référence et en hommage aux chameliers afghans qui furent envoyés pour aider les premiers explorateurs à coloniser la région de l'Outback, cet immense centre désertique. Le chameau est d'ailleurs l'emblème du train. La traversée totale de ce pays-continent est récente car le dernier tronçon reliant les deux extrémités du pays, de Darwin au nord, à Adélaïde au sud, a été terminé en 2004. Il file aujourd'hui sur 3.000 kilomètres. Jusqu'à cette date, le Ghan prenait son départ à Darwin, avant-poste des premiers colons hollandais dans les années 1600, et s'arrêtait à Alice Springs, en plein milieu du continent australien, dans le Red center, appelé ainsi en raison de la couleur de la terre brûlée.

C'est en 1924 que la première voie de chemin de fer ligne a été construite suivant presque parallèlement le tracé de l'unique ligne télégraphique transaustralienne (overland telegraphic line). Elle fut élaborée en 1872 par l'explorateur, John McDouall Stuart, qui conçut et établit les premiers réseaux de transport et de communication, pour relier de l'Angleterre jusqu'à Alice-Springs, le poste-relais au centre de cette ligne. Celle-ci comptait 12 stations-relais et 40.000 poteaux reliant l'Australie au reste du monde.

Faire étape ici, à Alice Springs, c'est comprendre comment, à la fin du XIXe siècle, une mini-communauté s'est constituée, perdue au milieu d'un désert hostile ; elle comprenait un chef de station, quatre télégraphistes, une gouvernante-institutrice, un cuisinier et un maréchal-ferrant. Elle a fonctionné jusqu'en 1932. Un musée retrace l'épopée de ces pionniers en territoire sacré des aborigènes. On peut profiter de quelques autres arrêts pour visiter Katherine et admirer les fameuses gorges du Nitmiluk National Park, ou encore Coober Pedy et ses habitations troglodytiques. Le voyage avec le Ghan se fait en trois jours et deux nuits, dans des conditions très confortables, entre collines verdoyantes au sud et climat tropical au nord, la traversée du bush australien est hypnotisante.

Comble du voyage, au cas où l'ennui s'installerait, un casino est installé à bord du train. 

©  Simon Yeo CC by-nc 2.0