Planète

L'Ayers Rock, monolithe au centre de l'Australie

Dossier - Voyage en Australie, l’île-continent du bout du monde
DossierClassé sous :Voyage , géographie , Australie

-

Des sites sacrés pour les Aborigènes aux métropoles modernes, l’Australie est une terre de contrastes. De l’Ayers Rock à la Grande Barrière de corail, partez à la découverte de ce continent sauvage à la biodiversité exceptionnelle.

  
DossiersVoyage en Australie, l’île-continent du bout du monde
 

Pour découvrir l'Australie, la vraie, celle d'antan, Uluru, ou l'Ayers Rock, est ce que vous avez toujours recherché. Situé à 462 kilomètres d'Alice Springs, montagne sacrée des Aborigènes aux antipodes du côté m'as-tu-vu de la côte est, ce monument naturel est le plus grand monolithe du globe.

Dans le nord de l'Australie, en plein cœur du désert et en surplomb d'une vaste plaine sableuse, on peut dire que l'Ayers Rock, « la » roche, semble perdue au milieu de nulle part.

Uluru, aussi connu sous le nom anglais d’Ayers Rock, est un inselberg en grès au centre de l’Australie. C’est un lieu sacré pour les peuples aborigènes Pitjantjatjara et Yankunytjatjara. © Wales Jacqueline, domaine public

Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1985, ce monolithe est un symbole de l'île-continent, avec ses 350 m de haut et ses 9 km de circonférence. Le plus surprenant est sans aucun doute l'aspect de ce monument naturel qui change au cours de la journée : ocre-brun en fin de matinée, il vire dans les tons orange en fin d'après midi pour s'assombrir au crépuscule dans un dégradé de rouge puis de noir !

L’Ayers Rock, à fouler avec modération

Uluru a conservé son aspect originel. Aucune construction humaine n'est venue polluer le décor. Le terrain est entièrement vierge, ce qui conforte le visiteur dans un esprit de pureté et d'authenticité... Cette terre a une portée symbolique, à tel point qu'il est partiellement interdit de la fouler. Certaines zones sont entièrement interdites au public, et en particulier à tous les « non-aborigènes », qu'ils soient australiens ou non. Il est également interdit de photographier le lieu sans autorisation préalable.

Au même titre que l'opéra de Sydney, l'Ayers Rock est une visite incontournable en Australie.