Planète

Le parc national de Kakadu, un site unique en Australie

Dossier - Voyage en Australie, l’île-continent du bout du monde
DossierClassé sous :Voyage , géographie , Australie

-

Des sites sacrés pour les Aborigènes aux métropoles modernes, l’Australie est une terre de contrastes. De l’Ayers Rock à la Grande Barrière de corail, partez à la découverte de ce continent sauvage à la biodiversité exceptionnelle.

  
DossiersVoyage en Australie, l’île-continent du bout du monde
 

À 150 kilomètres de Darwin, classé au patrimoine mondial de l'humanité pour sa faune et sa flore, le parc national de Kakadu, dans le nord du pays, s'étend sur près de 20.000 km2 et est considéré comme le plus grand parc d'Australie.

Kakadu Tour, Kakadu National Park. © Lost In Australia, CC BY-NC 2.0
De nombreux koalas évoluent depuis des années dans le parc national de Kakadu, recouvert de jungle. © DR

On trouve plus d'une centaine de sites aborigènes dans le parc national de Kakadu, comme Nourlangie Rock et Ubirre Rocks, où des pictogrammes rupestres et des peintures époustouflantes ont été réalisés voilà plus de 10.000 ans.

Réserve naturelle, site archéologique d'Australie et terrain ethnologique à la fois, le parc national de Kakadu se répartit en quatre parties distinctes : Arnhem, reconnaissable à son haut plateau et à ses falaises abruptes pouvant atteindre 300 m de hauteur, Koolpinyah, les côtes et enfin les collines et réserves d'eau au sud.

Environ 80 % de ce territoire est recouvert de jungle, où plus de 1.000 espèces végétales et animales ont trouvé refuge.

Deux cascades dans le parc national de Kakadu, dans le Territoire du Nord, en Australie. Le plus grand parc du pays offre aussi de somptueux paysages côtiers.

Deux cascades dans le parc national de Kakadu, dans le Territoire du Nord, en Australie. Le plus grand parc du pays offre aussi de somptueux paysages côtiers. © tseyin, Flickr, cc by nc 2.0

Kakadu, véritable refuge naturel

Le parc naturel de Kakadu constitue un monde à part. C'est l'un des plus fourmillants du globe, préservé de l'arrivée massive des migrants. On y trouve, entre autres, des espèces en voie d'extinction, comme le crocodile marin ou la tortue à nez de cochon, des espèces résiduelles. Et bien sûr, le koala ! Tout cela au sein d'une incroyable diversité.

Classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1981, ce parc offre des paysages à couper le souffle. Un voyage à ne pas manquer.