Planète

L’opéra de Sydney, symbole de l’Australie

Dossier - Voyage en Australie, l’île-continent du bout du monde
DossierClassé sous :Voyage , géographie , Australie

-

Des sites sacrés pour les Aborigènes aux métropoles modernes, l’Australie est une terre de contrastes. De l’Ayers Rock à la Grande Barrière de corail, partez à la découverte de ce continent sauvage à la biodiversité exceptionnelle.

  
DossiersVoyage en Australie, l’île-continent du bout du monde
 

Tourisme, services... Sydney n'est certes pas la capitale du pays, mais elle tire son épingle du jeu grâce à des monuments emblématiques, dont le plus connu est sans doute l'opéra, avec son allure très moderne.

Symbole du patrimoine australien, l'opéra de Sydney est incontestablement l'une des réalisations majeures du XXe siècle. Situé face au Harbour Bridge qui domine la baie, le complexe est classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2007. Son architecture est semblable à une voile blanche qui fait penser à un imposant navire. Divisé en trois groupes de « coquilles » mêlées les unes aux autres, il est possible de s'y réunir dans deux salles et de s'y restaurer.

L’opéra de Sydney est un chef-d’œuvre architectural à la silhouette reconnaissable entre toutes. © Diliff, CC-BY-SA 3.0

Mesurant 185 mètres de long et 120 mètres de large, l'opéra de Sydney est l'un des sites touristiques les plus visités et admirés en Australie et dans le monde. Réalisé par l'architecte Jørn Utzon et inauguré en 1973, ce bâtiment est devenu l'emblème de la ville. Il est aujourd'hui très difficile de penser à Sydney sans y associer son opéra impressionnant. Une réalisation qui exerce une influence remarquable sur le monde architectural. La ville entière bénéficie des retombées apportées par l'opéra.

Panorama sur la ville de Sydney

Parmi les autres monuments de Sydney qui valent le détour, l'AMP Tower permet, à plus de 300 m de haut, de jouir d'une vue à 360° sur la ville, sa baie et même les Blue Mountains, situées à 104 km de là. Classé par l'Unesco au patrimoine mondial de l'humanité, ce parc national est réputé pour ses vapeurs d'eucalyptus qui se dégagent de la forêt en imprégnant l'air d'une couleur bleutée.

La culture aborigène est aussi visible à Sydney, et notamment au Gavala Aboriginal Art and Cultural Education Center, qui retrace l'histoire de cette civilisation à travers les danses ou la musique, notamment avec le didgeridoo.