19 heures et 16 minutes, c'est la duréedurée exacte du plus long vol sans escale de l'histoire. Il a atterri ce dimanche matin à Sydney (Australie) après avoir décollé vendredi soir de New York (États-Unis). Une prouesse que la compagnie Qantas envisage de traduire prochainement en succès commercial. La compagnie australienne a déjà prévu deux autres vols au très long courslong cours cette année.

À bord, 4 pilotes qui se sont relayés et seulement 49 personnes afin de limiter le poids à 233 tonnes et d'embarquer une quantité suffisante de carburant - 101 tonnes de kérosènekérosène - pour les 16.000 kilomètres du trajet. Et des chercheurs pour étudier les passagers - leur sommeilsommeil et leur alimentation - et les aider à mieux vivre le décalage horaire.

Des repas spécialement conçus, un éclairage adapté et même quelques exercices physiques ont ainsi été proposés à bord. « C'est une expérience qui a pour objectif de voir si les compagnies aériennes peuvent ajuster les horaires de nourriture, de boissons, d'exercices et d'éclairage pour être en phase avec l'horaire à destination », a précisé Marie Carroll, chercheur l'Université de Sydney. Une expérience apparemment couronnée de succès.