Pour le moment, l’avion hypersonique de Hermeus Corporation n’est qu’un concept. Son développement devrait prendre une dizaine d’années selon l’avionneur. © Hermeus

Sciences

Un avion hypersonique capable de relier Paris-New York en 90 minutes

ActualitéClassé sous :avion , véhicules hypersoniques , avion hypersonique

La société américaine Hermeus Corporation planche sur le développement d'un avion de ligne hypersonique permettant de réaliser un vol Londres-New York en seulement 90 minutes.

Impressionnant : 1 h 30 de vol pour se rendre à New York à partir de Londres. C'est l'ambition d'un nouvel avionneur baptisé Hermeus Corporation basé à Atlanta aux États-Unis. Pour réduire le vol à cette durée, l'avion devra évoluer à Mach 5, plus de deux fois et demi la vitesse de pointe du Concorde !

Il ne s'agit pas d'un pari fou, les fondateurs de la société ne sont pas des débutants. Ils proviennent de SpaceX et de son concurrent Blue Origin. Ils ont aussi participé à la création du X-Plane de l'armée de l'air américaine, ainsi qu'à celle d'un autre avion fusée, le X-60A. À environ 5.300 km/h, on ne parle plus d'un supersonique, mais d'un vol hypersonique. Et à cette allure, l'autonomie de l'appareil serait de 7.400 km.

Hermeus Corporation prévoit que la mise au point d'un tel avion prendra une dizaine d'années. Le principal souci technologique va reposer sur l'élaboration du réacteur. Actuellement, il n'existe pas de système de propulsion qui serait capable de faire évoluer un avion transportant des passagers. Se pose aussi la question du carburant.

En son temps, le Concorde qui volait à Mach 2,02 consommait 17 litres/100 km de kérosène par passager pour un Paris-New York. Il brûlait jusqu'à 450 litres de carburant par minute durant le décollage ! À Mach 5, un tel vol devrait être très énergivore et désastreux au niveau environnemental.

Un vol à 3.000 dollars

La chaîne d'information américaine, CNN, qui a interrogé la firme, souligne que le prix du billet d’avion pourrait être de 3.000 dollars. Un tarif qui n'est évidemment pas à la portée de toutes les bourses et qui sera accessible essentiellement au secteur du luxe et des affaires. C'est d'ailleurs ce qui ressort des autres projets d'avions supersoniques, menés par Boeing, Lockheed Martin et Aerion. L'AS2 de ce dernier sera le tout premier avion d'affaires supersonique lancé sur le marché avec un premier vol prévu en 2023.

Pour le moment, la société lève des fonds et les investisseurs ont l'air motivé par le projet même si, derrière la promesse, Hermeus Corporation n'a livré que peu de détails techniques sur l'avion.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi