L'opéra de Sydney, sur le port, à Bennelong Point. © lavillia, Fotolia

Planète

Histoire : qui a construit l'opéra de Sydney ?

Question/RéponseClassé sous :Australie , Lieu touristique , Opéra de Sydney

L'opéra de Sydney est devenu le symbole de la ville australienne et l'un des monuments les plus emblématiques du pays. Son emplacement et son architecture unique en font un édifice connu dans le monde entier.

Quelle est l'histoire de l'opéra de Sydney, en Australie ? Quel est le parcours de son architecte, Jørn Utzon ?

Histoire de l'opéra de Sydney

Dès 1940, le gouvernement de la Nouvelle-Galles du Sud, l'un des États australiens, réfléchit à la construction d'un lieu pouvant accueillir de grandes productions théâtrales et musicales. Il lance alors un concours international qui laisse une grande liberté de création, la seule contrainte étant que le bâtiment comporte deux salles de spectacle et qu'il se trouve à Bennelong Point, sur le port de Sydney. L'initiative rencontre un tel succès que le gouvernement reçoit 233 propositions. En 1955, le projet retenu est celui de l'architecte danois Jørn Utzon (1918-2008).

Jørn Utzon, l'architecte de l'opéra de Sydney

Quel est le parcours de cette personne ? Jørn Utzon a été élevé dans une famille d'artistes. Son père, architecte naval, l'emmène sur les chantiers et un grand-oncle l'initie à la sculpture. Il entame ses études d'architecture à 19 ans, à l'Académie royale des beaux-arts du Danemark. Diplômé en 1942, il travaille sur de nombreux édifices publics ainsi que des logements. Dès 1947, il voyage à l'étranger et découvre l'architecture maya, ainsi que celles du Japon et du Maroc. L'exotisme influencera considérablement son travail, notamment pour l'opéra de Sydney.

Architecture : les caractéristiques de l'opéra de Sydney

L'architecture audacieuse que Jørn Utzon a déployée à Sydney est marquée par son goût pour les formes orientales qu'il a pu admirer pendant ses voyages. Le bâtiment, succession de coquilles blanches déployées, est construit sur une large plateforme.

Rappel des formes géométriques simples précolombiennes, tuiles en céramiques blanches inspirées de bols japonais et précision géométrique chinoise sont autant de sources d'inspiration que l'architecte a su réinventer. La construction, commencée en 1959, s'achève en 1973. À elles seules, les « coquilles » nécessitèrent huit ans de travaux.

Salles de l'opéra de Sydney

Comme le prévoyait le règlement du concours, l'opéra dispose de plusieurs salles :

  • une grande salle de concert avec le plus grand orgue mécanique du monde ;
  • un opéra de plus de 1.500 sièges ;
  • trois salles de théâtre de tailles différentes.

Le budget initialement prévu de 7 millions de dollars australiens s'éleva au final à 102 millions. Pour couvrir les frais supplémentaires, une grande loterie publique fut organisée. L'opéra de Sydney est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2007.

Cela vous intéressera aussi