Planète

En bref : le tunnel du Gothard, le plus long du monde, est percé !

ActualitéClassé sous :développement durable , tunnel du Gothard , plus long tunnel du monde

Sous les acclamations et les caméras de télévision, après 17 ans de travaux, les deux équipes se sont rejointes au cœur du massif du Saint-Gothard, ouvrant le plus long tunnel du monde avec ses 57 kilomètres. Des trains rapides, entre l'Allemagne et l'Italie, l'emprunteront en 2017.

Les deux tunnels ferroviaires sous le massif du Saint-Gothard, au centre de la Suisse, à la frontière de quatre cantons. Le premier, à gauche, date de 1881, et se trouve à plus de 1.100 mètres d'altitude. Le second, qui vient d'être percé, est dit « de base » car il se situe à seulement 550 mètres au-dessus du niveau de la mer. © Cooper.ch / Licence Commons

Émotions aujourd'hui dans les profondeurs des montagnes alpines : à 14 h 17, le tunnelier fait s'effondrer l'ultime séparation entre les deux tronçons de ce qui est désormais le tunnel ferroviaire du Gothard.

Avec ses 57 kilomètres, il devient le plus long du monde, détrônant le tunnel du Seikan, de 53,85 kilomètres, qui relie, sous la mer, les îles de Honshu et de Hokkaido, au Japon.

Ce projet ambitieux et ancien est né il y a cinq décennies et les premiers coups de pioche datent de 1993. Au centre de la Suisse, le massif du Saint-Gothard est un point de passage crucial depuis toujours. Le tunnel routier du Saint-Gothard, ouvert en 1980, est long de 17 kilomètres, ce qui en fait la médaille d'argent au niveau mondial. Un tunnel ferroviaire existe depuis la fin dix-neuvième siècle mais il oblige les trains à grimper à plus de 1.100 mètres d'altitude.

Ce nouveau passage, à seulement 550 mètres, ouvrira le chemin à des trains rapides, jusqu'à 250 km/h, mettant Zurich à 2 h 40 de Milan. Le trafic maximal sera de 300 convois par jour. Le tunnel augmentera aussi les capacités de ferroutage de la Suisse, qui cherche à limiter les traversées du pays par les camions.

Cela vous intéressera aussi