Vous trouviez le cou du Diplodocus disproportionné par rapport à son corps ? Alors, essayez donc de sauter au cou du Erketu ellisoni, cette nouvelle espèce de dinosaure aux proportions encore plus étonnantes !
Cela vous intéressera aussi

Erketu ellisoni et son long cou viennent de rejoindre la super-famille des sauropodes<br /> (Crédits : www.ucmp.berkeley.edu)

Erketu ellisoni et son long cou viennent de rejoindre la super-famille des sauropodes
(Crédits : www.ucmp.berkeley.edu)

Erketu ellisoni vient d'entrer dans la super-famille des sauropodes, ces quadrupèdes herbivoresherbivores comptant parmi les plus grands animaux ayant jamais foulé la TerreTerre. Il côtoie ainsi le Brachiosaure, le Diplodocus et, avec ses 36 mètres de long, le plus grand de tous : l'argentinosaurus.

En 2002, dans le désertdésert de Gobi, des paléontologuespaléontologues ont déniché des vestiges de ce dinosauredinosaure, tels des os du cou, des pattes et de la poitrine. En se basant sur ces fragments, des travaux parus dans le périodique du Muséum d'histoire naturelle de New York estiment la longueur du cou d'Erketu ellisoni à plus de 7,3 mètres, et avancent que la corps de ce dinosaure - la queue mise à part - mesurait à peine la moitié. Si cela est vrai, Erketu est le sauropode dont le rapport taille du cou sur taille du corps est le plus grand.

D'autre part, les vertèbres de son cou présentent la même longueur (60 centimètres) que celle des vertèbres du Diplodocus, pourtant nettement plus grand.

Alors que les films et les musées ont longtemps considéré que les sauropodessauropodes se tenaient comme des girafesgirafes, leurs cous "tendus en l'air", des études récentes sur la position des vertèbres, ainsi que des modèles de posture, ont montré que ces dinosaures marchaient probablement avec la tête et le cou parallèles au sol. Ce qui ne les empêchait pas, bien sûr, de tendre le cou.

Alors, avec un si long cou, comment tenir tête ? L'analyse des vertèbres a révélé la présence de cavités, probablement remplies d'airair, et l'étude des os a montré qu'ils étaient légers et peu solidessolides. A l'heure du jurassiquejurassique, c'était le prix à payer pour perdre du poids, et ne pas perdre la tête !