Planète

Sauropode : des dinosaures devenus nains sur leur île

ActualitéClassé sous :paléontologie , sauropode , Europasaurus holgeri

La super-famille des sauropodes compte les plus grands dinosaures ayant jamais foulé le sol terrestre. On y trouve entre autres le diplodocus et le brachiosaure, qui pouvaient tous deux mesurer plus de 25 mètres de long. Pourtant, selon une étude parue dans la revue Nature, il faut ajouter à cette liste de géants un petit dernier : une espèce de dinosaures « nains », Europasaurus holgeri, dont la longueur ne dépassait probablement pas les 6 mètres !

Europasaurus holgeri : le "bébé" de la super-famille des sauropodes (Courtesy of New Scientist Magazine)
Martin Sander présentant deux os d'Europasaurus (Crédits : Frank Luerweg / University of Bonn)

En 1998, dans une carrière près d'Hanovre - au nord de l'Allemagne, des paléontologues avaient mis au jour des fossiles de sauropodes de petite taille. A l'époque, les scientifiques avaient estimé qu'il s'agissait simplement de jeunes spécimens. Or, d'après Martin Sander, de l'université de Bonn, qui publie les conclusions de ses travaux dans l'édition du 8 juin de la revue Nature, ce premier constat était erroné. En effet, la microstructure des os montrerait que les paléontologues étaient bien en présence de dinosaures arrivés à maturité et que, même à l'âge adulte, les membres de cette espèce de dinosaures « nains » ne pesaient pas plus d'une tonne - contre 60 tonnes pour le brachiosaure - et ne dépassaient pas les 6 mètres de long - contre 25 mètres pour le diplodocus.

Pour parvenir à ce résultat, l'équipe de Martin Sander a analysé les marques de croissance présentes sur les os. A l'instar des anneaux que l'on peut observer en effectuant une coupe transversale dans un tronc d'arbre, ces marques jalonnent le développement du corps des dinosaures. Lorsqu'un spécimen est jeune, il grandit rapidement et les marques de croissance sur ses os sont très éloignées les unes des autres. Plus il gagne en maturité, plus son corps grandit lentement, et plus les marques s'en trouvent rapprochées. « C'est justement ce que l'on a observé sur ces fossiles : des marques très serrées. », explique Martin Sander. « Lorsqu'ils sont morts, ces dinosaures devaient déjà être arrivés à maturité. »

Pourquoi ces sauropodes présentaient-ils des proportions si modestes ? Probablement parce que la région où ils vivaient, il y a de cela 150 millions d'années, était recouvert par les eaux. Ainsi, les spécimens de cette espèce Europasaurus holgeri auraient vécu sur une île où la nourriture se faisait rare, et leurs ancêtres auraient rapidement évolué vers cette forme plus réduite. Les éléphants nains découverts sur l'île de Flores, dont la longueur ne dépassait pas les 90 centimètres, ainsi que l'homme de Florès - même si l'existence de cette nouvelle espèce d'hominidés nains n'est pas aux yeux de tous une certitude - sont des exemples de telles évolutions vers le nanisme.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi