Planète

Le flamant nain

Dossier - Les Ailes Pourpres : le mystère des flamants
DossierClassé sous :zoologie , flamant rose , lac natron

-

Au nord de la Tanzanie, un million de flamants nains se reproduit dans les paysages grandioses du lac Natron. Pour protéger ce site unique au monde et cet oiseau extraordinaire, BirdLife International, dont la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) est le représentant français, mène une campagne mondiale.

  
DossiersLes Ailes Pourpres : le mystère des flamants
 

Le flamant nain est la plus petite espèce de flamant des six connues à ce jour. Il mesure 80 à 105 cm, pour une envergure de 95 à 120 cm et un poids de 2,2 à 2,7 kg. Il affectionne les zones humides, les marécages, les rivières et les fleuves depuis l'Afrique (principalement dans la grande vallée du Rift) jusqu'en Inde.

Tous les 5 ou 6 ans, il pond un unique œuf blanc crayeux. Il se distingue par son plumage rose clair, ses yeux orange et son bec brun-roux à l'extrémité noire. Il peut vivre jusqu'à 40 ans. Classé comme « quasi menacé» sur la liste rouge 2008 de l'UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature), préparée par BirdLife International, son déclin est lié à la pollution, au dérangement et aux changements écologiques qui surviennent sur les quelques sites clés où il se reproduit. Aujourd'hui, Il ne reste plus que 2,2 à 3,25 millions d'individus dans le monde.

© Anup & Manoj Shah/Disney Enterprises, Inc. All rights reserved

1 - Un succès bien mérité

Pour nicher avec succès, le flamant nain a besoin de conditions bien particulières qu'il trouve réunies sur le lac Natron :
la composition chimique de l'eau qui fournit une nourriture abondante : sa salinité, due à une forte concentration en bicarbonate de sodium, permet le développement de la bactérie Spirulina dont les ils se nourrit exclusivement ;
la présence de substrat pour la construction des nids : le flamant pond sur un amas de boue.
-  l'absence de prédateur : le pH élevé de l'eau rend difficile l'approche de ces derniers.
l'absence de perturbations d'origine humaines, liée à l'isolement du lac : il se situe à sept heures de route sur des pistes impraticables et désertes (200 kilomètres) de la ville touristique d'Arusha, l'agglomération la plus proche étant Engarasero, village de 700 à 800 habitants.

© Anup & Manoj Shah/Disney Enterprises, Inc. All rights reserved

2 - Une ressource économique locale inestimable

De nombreuses populations locales dépendent du lac pour leur subsistance, notamment de la forte activité touristique que les flamants génèrent. En effet, leurs rassemblements spectaculaires sur un lac préservé et sauvage attirent des milliers de touristes. Ainsi, chaque année, l'activité touristique liée aux flamants de la région est estimée à 12 millions de dollars, dont 500 000 pour le seul lac Natron. En Tanzanie, l'écotourisme est une source majeure de revenu puisqu'il a, par exemple, rapporté en 2004, 746 millions de dollars et employé 200 000 personnes.

© Anup & Manoj Shah/Disney Enterprises, Inc. All rights reserved