Qu'est-ce que la géodésie ?

DossierClassé sous :Terre , géographie , technologie

La Terre est ronde. Oui, mais encore ? Quelle est exactement sa taille ? sa forme ? Qu'en est-il de son champ de gravité ? La géodésie est une science fascinante qui tente de répondre à ces questions. Découvrez-la dans ce dossier.

  
DossiersQu'est-ce que la géodésie ?
 

La géodésie est une science qui a pour but l'étude et la détermination de la taille et de la forme de la Terre, y compris son champ de gravité, dans un espace tridimensionnel variant en fonction du temps. Elle permet, entre autres, de mesurer la position (latitude, longitude et altitude) et le mouvement de points à la surface de la Terre.

La géodésie est une science qui a traversé les âges en se développant encore et encore, et a renvoyé aux habitants de chaque époque jusqu'à nos jours une vision toujours plus claire et précise de notre globe.

Qu'est-ce que la géodésie ? © Anton Balazh, Shutterstock

La Terre a d'abord été perçue comme un disque qui se trouverait au centre de l'univers. De grands savants, tels Thalès et Pythagore, lui rendirent sa forme sphérique au VIe et Ve siècles avant J.-C.

À cette époque, il était considéré que l'univers tournait autour de la Terre et il fallut attendre Copernic, au XVIe siècle, pour corriger enfin cette vision et prouver que notre planète tourne sur elle-même. Ératosthène de Cyrène mit au point la première méthode géométrique de calcul géodésique au IIIe siècle avant J.-C. Puis, divers grands arpenteurs apportèrent chaque fois des précisions sur les techniques et méthodes de calcul, ainsi que les modes opératoires sur le terrain.

De quand datent les débuts de la cartographie ? © DR

La cartographie vit ses débuts dès 2400 avant J.-C. Les premiers arpenteurs de la Rome antique définirent ainsi les différentes conquêtes de territoires. Les suivants, pendant la période médiévale, virent leurs tâches et leur fonction varier avec l'introduction des notions de propriétés. Les premiers géomètres, qui étaient avant tout des arpenteurs-mathématiciens au XVIe siècle, virent le jour seulement au XIXe siècle, avec Napoléon Bonaparte, puis les premières écoles spécialisées de géomètres-topographes, au début du XXe siècle.