Planète

Les géants du Crétacé : introduction

Dossier - Dinosaures et autres géants du Crétacé au Maroc
DossierClassé sous :paléontologie , dinosaures , Crétacé

-

Les dinosaures sont les plus fameux animaux du passé, notamment par leur grande taille. Étonnement, ces restes de dinosaures géants sont souvent accompagnés d’autres vertébrés – requins, poissons osseux, crocodiles – également de très grande taille. Que signifient ces assemblages singuliers ?

  
DossiersDinosaures et autres géants du Crétacé au Maroc
 

Les dinosaures sont les plus fameux animaux du passé, notamment par leur grande taille. Cette caractéristique ne s'applique pas à l'ensemble du groupe, mais il est vrai que certains dinosaures étaient gigantesques et furent les plus gros animaux terrestres à avoir foulé la surface de la Terre.

Reconstitution de Rebbachisaurus. © ArcaneHalveKnot, CC BY-SA 4.0 Diego Delso, CC BY-SA 4.0

Parmi ces géants, une palme revient aux membres de la famille des rebbachisauridés. Ces sauropodes, des dinosaures herbivores au long cou et à la longue queue, pouvaient atteindre plusieurs dizaines de mètres de long.

Quant aux carnivores, le record de la plus grosse espèce se joue entre les membres des familles des tyrannosauridés, des spinosauridés et des carcharodontosauridés.

Tyrannosaurus rex. © Kendi çalışmam GNU Free Documentation License version 1.2

Il est intéressant de constater que des représentants de deux de ces familles de carnivores, les spinosauridés et les carcharodontosauridés, se rencontrent dans les mêmes paléoécosystèmes que les rebbachisauridés il y a une centaine de millions d'années.

Comparaison de tailles entre des dinosaures carnivores, basée sur les illustrations faites par Scott Hartman (Tyrannosaurus, Allosaurus), Ville Sinkkonen (Carcharodontosaurus), Gregory Paul (Giganotosaurus), ArthurWeasley et Steveoc 86 (Spinosaurus). © Matthew Martyniuk GNU Free Documentation License version 1.2

Étonnement, ces restes de dinosaures géants sont souvent accompagnés d'autres vertébrés - requins, poissons osseux, crocodiles - qui étaient également de très grande taille. Que signifient ces assemblages singuliers ? Sont-ils réels ou artificiels, biaisés par une récolte sélective des fossiles ? S'ils sont réels, correspondent-ils à des paléoenvironnements particuliers dans lesquels les conditions écologiques étaient favorables aux espèces de grande taille ? Et quelles étaient ces conditions environnementales ?