Planète

Introduction sur la disparition des dinosaures

Dossier - Enquête sur la disparition des dinosaures
DossierClassé sous :dinosaure , zoologie

-

Les dinosaures sont presque un symbole du phénomène de l'extinction des espèces, au point que l'on en oublie parfois que leur disparition, il y a 65 millions d'années, mit un terme à une très longue histoire de succès évolutif.

  
DossiersEnquête sur la disparition des dinosaures
 

Les dinosaures fascinent par leur carrure imposante et leur destin hors norme, connu de tous. Éric Buffetaut, paléontologue au CNRS, revient sur les raisons de cette fascination et sur cette époque qui a connu les plus grands animaux de l'Histoire.

La disparition des dinosaures : enquête. © Éric Buffetaut, CNRS

« Quoi de plus disparu que les dinosaures ? Ces animaux sont presque un symbole du phénomène de l'extinction des espèces, au point que l'on en oublie parfois que leur disparition, il y a 65 millions d'années, mit un terme à une très longue histoire de succès évolutif.

On a parfois présenté les dinosaures comme un échec de l'évolution, comme des sortes de monstres inadaptés, voués à l'extinction. Ce n'est plus ainsi que les voient les paléontologues - et tout aujourd'hui porte à croire que leur disparition doit beaucoup plus à un fâcheux hasard qu'à une quelconque nécessité biologique. » (Éric Buffetaut)

Éric Buffetaut, paléontologue au CNRS. © Éric Buffetaut, CNRS

Les dinosaures dans la représentation des humains

Parmi les milliers d'êtres disparus révélés par la paléontologie depuis deux siècles, les dinosaures occupent une place à part : plus que jamais, ils sont à la mode et beaucoup d'entre eux sont plus familiers au grand public que bien des animaux vivant actuellement... Ils sont passés dans la mythologie populaire, où ils voisinent avec les créatures de la science-fiction, dans un rôle qui n'est pas sans rappeler celui des dragons légendaires d'antan.

Créatures parfois énormes comme le Diplodocus avec ses 18 tonnes, impressionnantes comme le Tyrannosaurus rex avec ses dents telles des sabres de 20 centimètres, les dinosaures ont peuplé tous les continents pendant toute l'ère secondaire (ou « Mésozoïque »), dès le début du Trias (il y a 245 millions d'années), jusqu'à la fin du Crétacé (il y a 65 millions d'années).

Tyrannosaurus rex. © DR

Les mystères de la disparition des dinosaures

Depuis, plus rien ! Tous les dinosaures ont été rasés de la surface de la Terre voilà 65 millions d'années. Disparus mystérieusement, ne laissant de traces de leur passage sur Terre que quelques restes fossilisés et des descendants qui pullulent : les Oiseaux.

Cette extinction fascine : pourquoi le T-rex, ce monstre préhistorique représenté dans des films comme une bête sanguinaire capable d'avaler 70 kilos de viande en une seule bouchée, n'a-t-il pas pu résister ? Comment des animaux qui ont réussi à coloniser toute la surface de la Terre pendant près de 200 millions d'années, à tel point que l'on parle de l'ère secondaire comme « l'ère des Reptiles », n'auraient pas réussi à survivre, alors qu'ils sont passés avec succès à travers d'autres périodes d'extinction et à travers les bouleversements géologiques du Mésozoïque ? Et si cela pouvait nous arriver ?

Autant d'interrogations passionnantes qui continuent de mobiliser les efforts de spécialistes de tous horizons, multipliant les découvertes... et apportant de nouvelles questions.

Échelle des temps géologiques et principaux événements biologiques au cours de l'ère mésozoïque. © DR

Pour comprendre comment les dinosaures ont disparu, je vous invite à une enquête sur cette crise de l'histoire de la vie sur Terre.

Histoire de la vie sur Terre

Évolution de la diversité biologique (estimée en nombre de familles) au cours des 600 derniers millions d'années. © J.-L. Hartenberger

Ce graphique montre que l'Histoire de la vie sur Terre n'a pas été un long fleuve tranquille... Cinq grandes périodes d'extinction sont reconnues ; elles sont toujours suivies de périodes de reconquête des milieux, marquées par une diversification croissante.

Les crises biologiques ont permis de délimiter des ères géologiquesAinsi, l'ère mésozoïque (du Trias au Crétacé) est précédée de la crise Permo-Trias et se finit par la crise Crétacé-Tertiaire, les deux plus grandes extinctions en masse que la Terre a connues.