Si votre jardin dispose déjà d'arbresarbres aux feuillages dorés en automneautomne, la présence d'un conifère présentant une couleur tirant vers le bleu sera du plus bel effet. Mais attention : de tels arbres risquent de mettre au moins dix ans pour prendre de l'ampleur, avec alors un important besoin de place !

Sapin bleu. © Radovan1, Shutterstock
Sapin bleu. © Radovan1, Shutterstock

Pour éviter le double handicap du temps et de l'espace, mieux vaut choisir une espèceespèce de petite taille.

La boule compacte que forme l’épicéa nain du Colorado peut mesurer 2 mètres de haut après plusieurs décennies. © Mark Bolin, CC by-nc-sa 2.0
La boule compacte que forme l’épicéa nain du Colorado peut mesurer 2 mètres de haut après plusieurs décennies. © Mark Bolin, CC by-nc-sa 2.0

Dans cette catégorie, choisissez :

  • un cèdre nain de l'Himalaya (Cedrus deodara), une forme tapissante au feuillage bleu argenté, comme la variété Feeling Blue, idéale en bac ou en rocaille, voire pour habiller le faîtagefaîtage d'un muretmuret (80 cm de hauteur et 3 m de largeur) ;
  • un épicéa nain du Colorado (Picea pungens), dont la variété Glauca globosa donne les meilleurs résultats dans les petits jardins et même en bac. Il forme une jolie boule compacte pouvant atteindre deux mètres de hauteur à l'âge de 30 ans. Ses aiguilles courtes et serrées, piquantes, conservent une belle teinte bleu argenté durant toute l'année ;
  • une sapinette blanche (Picea glauca), dont la variété Echiniformis forme un beau coussin étalé de 50 cm de hauteur à l'âge adulte ;
  • un sapinsapin bleu du Colorado (Abies concolor), qui porteporte des aiguilles vert bleuté, comme sa variété 'Archer's Dwarf', qui peut atteindre deux mètres de hauteur à l'âge adulte.
Le bois de la sapinette blanche <em>Picea glauca</em>, ou épinette blanche, est utilisé comme bois de charpente pour sa résistance et sa dureté. © Karelj, DP
Le bois de la sapinette blanche Picea glauca, ou épinette blanche, est utilisé comme bois de charpente pour sa résistance et sa dureté. © Karelj, DP

Exigences

Ces conifères nains réclament un sol bien aéré, filtrant en hiverhiver, mais riche et restant frais en été. Ils craignent l'humidité stagnante et les excès de sécheressesécheresse. Un fort apport de matière organique au moment de la plantation est donc conseillé. Vous aurez intérêt à ajouter systématiquement 20 % d'un fertilisant à base de fumier et d'alguesalgues à la terre d'origine, lors de vos travaux de plantation. Sachez aussi que la présence excessive de calcairecalcaire est mal tolérée par les sapins bleus nains. Ces arbres acceptent le plein soleil, avec toutefois une préférence pour une situation mi-ombragée, la terre ne devant pas trop se réchauffer à la sortie de l'hiver.

Distances de plantation

La croissance des conifères bleus nains est très lente, généralement moins de 10 centimètres par an, mais leur vitesse de pousse a tendance à augmenter avec l'âge. Pour de petites espèces, laissez au moins un mètre entre chaque plante, à moins de souhaiter de petits groupes, fort esthétiques au milieu d'un tapis de bruyères. Dans ce cas, une distance de 50 à 60 centimètres pourra suffire.

Travaux d’entretien

Aucune taille spécifique de ces arbres n'est obligatoire, les conifères nains prenant naturellement une forme très compacte. Il faudra toutefois intervenir dans le cas où une plante forme deux flèches, cela afin de n'en conserver qu'une, ce qui assurera une forme pyramidale. Et n'hésitez pas à doucher le feuillage de vos conifères nains bleus à l'eau fraîche, chaque soir de canicule.