La dendrochronologie évalue l’âge de l’arbre en fonction de la largeur des cernes du bois. © Art Poskanzer, Flickr

Planète

Dendrochronologie

DéfinitionClassé sous :arbre , méthode de datation , âge d'un arbre

La dendrochronologie (du grec dendron « arbre » et chronos « temps ») est une discipline visant à dater un arbre grâce à l'étude de ses cernes. Elle est notamment utilisée lors de fouilles archéologiques ou en paléohistoire, mais permet aussi d'étudier la climatologie (reconstitution d’anciens climats), les pratiques sylvicoles ou les agressions subies par la forêt. La dendrochronologie peut même être employée pour la datation d'instruments à cordes ou les charpentes de châteaux et d'églises.

La mesure des cernes permet d’évaluer l’âge de l’arbre et de retracer les conditions climatiques et écologiques dans lesquelles il a grandi. © Jeanne Menjoulet, Flickr

Principe de la dendrochronologie

Les arbres grandissent par cycle saisonnier : lors du printemps, ils produisent beaucoup de bois et la croissance ralentit en été pour s'interrompre totalement pendant l'automne et l'hiver. Cette alternance crée des cernes dans le tronc qui se visualisent lorsque l’arbre est coupé. On peut ainsi non seulement dater l'âge de l'arbre, mais aussi voir les conditions écologiques et climatiques d'une année particulière (les cernes seront, par exemple, plus étroites si l'arbre a connu une sécheresse au printemps). Les cernes donnent aussi une indication sur la nature des sols, la luminosité ou les activités humaines : les défrichements favorisent par exemple la croissance du bois, d'autres comme l'émondage perturbent le développement de l'arbre.

Tous les arbres produisent des cernes et peuvent donc être soumis à datation. Cependant, le chêne et le sapin sont les plus utilisés car on dispose d'un important historique de données pour ces essences avec des référentiels régionaux et locaux permettant d'établir de comparaisons.

Comment mesurer l’âge d’un arbre ?

Il n'est pas forcément nécessaire de procéder à la coupe de l'arbre pour procéder au comptage des cernes ; on arrive à prélever des échantillons sous forme de carottes dans le tronc. En général, on mesure les cernes à une hauteur de 1,50 mètre de haut. Un arbre grossit d'environ 2,5 cm par an ; un chêne de 2,5 m de diamètre aura donc environ 100 ans, mais comme signalé précédemment, sa croissance est moindre s'il pousse dans un bois avec une faible luminosité.

La croissance est aussi variable selon les espèces (le séquoia géant peut ainsi gagner jusqu'à 15 cm par an) et l'âge de l'arbre, un arbre jeune va pousser de 4 à 5 cm par an, puis la largeur des cernes diminue à partir de 80 ans. Il est parfois impossible d'utiliser la dendrochronologie sur les très vieux arbres lorsque le tronc est dédoublé, déformé ou creux.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !