Après avoir levé 1,75 million de dollars pour African Parks lors des deux précédentes ventes d'imprimés, « Prints for Wildlife » revient en 2022 avec une mission encore plus grande. Cette année, plus de 100 photographes animaliers ont fait don d’images. Elles sont mises à la vente en tirage limité et l'intégralité des recettes sera reversée à l'organisme de conservation à but non lucratif African Parks. Acheter un tirage photo, c’est l’occasion pour tout un chacun de contribuer à la protection de 30 parcs africains. L’opération qui vient de débuter se terminera le 25 septembre prochain.

Cela vous intéressera aussi

Plus de 100 photographes se réunissent pour vendre un nombre limité de tirages photo de la faune pendant seulement un mois sur www.printsforwildlife.org au profit des parcs africains à but non lucratif de conservation. Avec près de 50 % de la massemasse continentale de l'Afrique souffrant de dégradation, et les effets croissants de la perte de biodiversitébiodiversité sur la crise climatique, « Prints for Wildlife » se propose d'aider « African parks » à sauvegarder 30 millions d'hectares d'aires protégées africaines, contribuant ainsi à l'objectif mondial de protéger 30 % de la nature sur Terre d'ici 2030.

Aidez African parks avec « Prints for Wildlife ». © Clément Kiragu, tous droits réservés 
Aidez African parks avec « Prints for Wildlife ». © Clément Kiragu, tous droits réservés 

Avec le simple achat d’un superbe tirage d’art, tout le monde peut aider à soutenir ce travail vital

Créé par les photographes Marion Payr et Pie Aerts, « Prints for Wildlife » a été lancé pour la première fois en juillet 2020, alors que les effets dévastateurs de la pandémiepandémie mondiale de Covid-19Covid-19 commençaient à être observés dans les communautés et les zones fauniques d'Afrique. Les ventes d'impressions en 2020 et 2021 ont permis de recueillir 1,75 million de dollars américains pour African Parks en vendant plus de 15.000 exemplaires uniques de la faune. Pour soutenir la vision de l'organisation de sécuriser davantage d'aires protégées en Afrique, une troisième édition de la vente d'imprimés sera lancée le 28 août 2022 et durera une période limitée d'un mois seulement, elle se terminera le 25 septembre 2022.  

À propos de Marion Payr

Marion Payr (InstagramInstagram : @ladyvenom) est une photographe de voyage basée en Autriche. Au centre du travail de Marion se trouve un dévouement à l'art du voyage, qui nous unit à l'échelle mondiale et agit comme une force motrice pour la compréhension culturelle et la conservation.

Marion croit au pouvoir de l’imagerie pour transmettre ces valeurs aux générations futures

Elle croit au pouvoir de l'imagerie pour transmettre ces valeurs aux générations futures. Marion consacre une grande partie de sa carrière à l'autonomisation des femmes, croyant qu'une représentation égale des voix et des images soutient une vision d'un monde uni dans un esprit d'unité. N'ayant pas pu voyager en Afrique en 2020, elle a finalement pu découvrir le travail d'African Parks sur le terrain dans les parcs nationaux de l'Akagera et de Nyungwe au Rwanda l'été 2022. Voir les effets de l'implication à long terme d'African Parks au Rwanda a renforcé son désir d'accueillir une troisième édition de « Prints for Wildlife. »

L'observateur observé ! © Marion Payr, tous droits réservés 
L'observateur observé ! © Marion Payr, tous droits réservés 

À propos de Pie Aerts

Pie Aerts (Instagram : @pie_aerts) est un photographe documentaire et animalier néerlandais qui s'intéresse aux histoires de conflits entre l'Homme et la faune. À travers son objectif, il examine la relation complexe entre les animaux, les humains et la nature et, à mesure que nous nous éloignons les uns des autres et de nous-mêmes, il utilise la photographiephotographie pour rechercher la cause de cette déconnexion.

Pie pense que l’art peut être un outil incroyablement puissant pour restaurer ce lien perdu

Il pense que l'art peut être un outil incroyablement puissant pour restaurer ce lien perdu et, par conséquent, a fondé Prints for Wildlife en mars 2020mars 2020. Depuis l'épidémieépidémie internationale de Covid-19, Pie s'est rendu trois fois au Kenya pour travailler sur sa nouvelle collection Umoja, renforçant ainsi sa relation personnelle avec le paysage kenyan. Pie est ambassadeur Canon EMEA et ambassadeur Hahnemühle Natural Line.

Voir les pachydermes se déplacer sans crainte. © Arnaud Legrand, tous droits réservés
Voir les pachydermes se déplacer sans crainte. © Arnaud Legrand, tous droits réservés

Plus de 100 photos de photographes animaliers en tirage limité à s'offrir

La collecte de fonds de cette année mettra en vedette plus de 100 photos de photographes animaliers de renom, dont Will Burrard Lucas, Beverly Joubert, Drew Doggett, Marsel van Oosten, Ami Vitale, Joachim Schmeisser, Karim Illya et Gaël Ruboneka Vande Weghe. Chacun des photographes fera don d'un tirage d'art à la collecte de fonds, qui sera vendu pour 100 $ US par l'intermédiaire de la boutique en ligne « Prints for Wildlife. » 100 % des recettes après impression seront directement reversées à « African Parks » pour soutenir leurs efforts de conservation à l'avenir.

Girafes élancées, la beauté gracile à sauvegarder. © Rob Ross, tous droits réservés 
Girafes élancées, la beauté gracile à sauvegarder. © Rob Ross, tous droits réservés 

Acheter des tirages d’art avec un objectif commun : cultiver des espaces sûrs où les gens et la faune peuvent s’épanouir

L'objectif de la collecte de fonds de cette année est de soutenir la croissance des parcs africains et l'ajout de nouveaux parcs à leur portefeuille. « African Parks » gère actuellement 20 parcs dans 11 pays d'Afrique, dont les parcs nationaux de Kafue (Zambie), Akagera (Rwanda) et Liwonde (Malawi), en partenariat avec les gouvernements au profit des communautés locales et de la faune - le portefeuille d'aires protégées le plus vaste et le plus diversifié sur le plan écologique en Afrique géré par une seule organisation de conservation.

Voir aussi

Inscrivez-vous au bulletin d’information sur le site de « Prints for wildlife » et visitez la boutique en ligne du 28 août au 25 septembre 2022

Le rhinocéros, un animal solitaire à protéger. © Joachim Schmeisser, tous droits réservés 
Le rhinocéros, un animal solitaire à protéger. © Joachim Schmeisser, tous droits réservés 

« African Parks » cherche à signer un certain nombre de nouveaux parcs dans les mois et les années à venir, notamment  les parcs nationaux de Luengue-Luiana et de Mavinga en Angola et les parcs nationaux de Boma et Bandingilo au Soudan du Sud, en veillant à ce que davantage d'écosystèmes exceptionnels, d'espèces endémiquesendémiques et d'habitats naturels soient protégés, tout en bénéficiant de manière durable et holistique aux communautés et à la faune.

Observation, réflexion : un modèle à copier. © Marcus Westberg, tous droits réservés 
Observation, réflexion : un modèle à copier. © Marcus Westberg, tous droits réservés 

L'achat d'un seul tirage à seulement 100 $ US aidera African Parks à atteindre son objectif de gérer 30 aires protégées d'ici 2030, soit 30 millions d'hectares de nature sauvage à travers le continent. Gérés efficacement, ces paysages naturels vitaux continueront de protéger la biodiversité et de fournir des services écosystémiques précieux qui sous-tendent le bien-être humain. 

Voir aussi

Pour en savoir plus sur « Prints for Wildlife », suivez la collecte de fonds sur Instagram

Pour que les jeux de glisse perdurent. © Lucia Griggi, tous droits réservés 
Pour que les jeux de glisse perdurent. © Lucia Griggi, tous droits réservés 

Voir aussi

Pour en savoir plus sur le travail d’African Parks, visitez le site Internet

Voir aussi

Suivez African Parks sur Instagram