La multiplication des collaborations à différentes échelles géographiques et politiques pour lutter contre l'érosion de la biodiversité est au cœur du Congrès de l'UICN. © JasperSuijten, Adobe Stock
Planète

Quels sont les nouveaux axes de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité ?

ActualitéClassé sous :Biodiversité , Environnement , UICN

La troisième Stratégie Nationale pour la Biodiversité (SNB) s'inscrit dans les thèmes abordés au cours du Congrès mondial de la Nature de l'UICN 2020, qui s'est tenue, en fait, cette année, à Marseille. La contribution citoyenne à l'élaboration de projets est à l'honneur et de nouveaux axes viennent d'être dévoilés. 

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La biodiversité marine européenne, en voie de disparition ?  La biodiversité des océans subit un déclin dangereux. Selon l’UNESCO, plus de la moitié des espèces marines du monde seraient menacées d'extinction d'ici la fin du siècle si des changements importants ne sont pas pris. En Méditerranée orientale, les biologistes marins constatent des changements dramatiques susceptibles de se propager à travers le monde et nous les partagent en vidéo. 

La SNB a déjà connu deux phases de réalisation. La première, entre 2004 et 2010, a été élaborée notamment pour intégrer la biodiversité dans le champ des politiques publiques. Ceci s'est, par exemple, caractérisé par la prise de conscience de la valeur de notre biodiversité en France et par la mobilisation des acteurs qui peuvent avoir un impact sur celle-ci afin d'en limiter l'érosion.

La deuxième SNB, qui s'est déroulée entre 2011 et 2020, a ensuite eu pour objectif de « préserver et restaurer, renforcer et valoriser la biodiversité, en assurer l'usage durable et équitable, réussir pour cela l'implication de tous et de tous les secteurs d'activité ».

Mme Bérangère Abba, Secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée de la Biodiversité, a exposé les quatre axes de la nouvelle SNB. Cette stratégie est en cours d'élaboration, notamment grâce à des propositions de citoyens. Elle débute cette année et ses résultats finaux seront évalués en 2030.

Quatre axes en cours d'élaboration

Le premier axe de cette troisième stratégie concerne la protection des écosystèmes, notamment contre la déforestation et l'assèchement des zones humides. Il s'agit d'augmenter la superficie du Parc naturel marin d'Iroise et de créer un douzième parc national en France dédié à la protection des zones humides. La recherche de sites candidats pour la mise en place de ce parc naturel est en cours. L'un des objectifs de la SNB est, de plus, d'accroître de 30 % la superficie des Aires Marines Protégées françaises.

Les tourbières font partie des zones humides et ont longtemps souffert d'une mauvaise image. Elles sont aujourd'hui reconnues en tant qu'écosystèmes fragiles et riches en diversité biologique qu'il faut protéger. © zones-humides.org

Au niveau spécifique, cet axe « Écosystèmes » prévoit un Plan National d'Action afin de protéger le dugong dont la population, ici à Mayotte, a en effet fortement décliné au cours des dernières décennies en raison de sa surexploitation ; le faible nombre d'individus actuels (de l'ordre de la dizaine) compromet fortement la survie de la population.

La protection de la population de dugongs à Mayotte s'inscrit dans la nouvelle Stratégie Nationale pour la Biodiversité. © a_g_owen, Adobe Stock

Le deuxième axe stratégique concerne les ressources et les services de la biodiversité. Ceux-ci doivent être utilisés de façon durable et équitable, dans l'objectif notamment de lutter contre la fragmentation des espaces naturels.

Sensibiliser et former les personnes aux métiers qui participent à la protection de la biodiversité

Le troisième axe se fonde sur la mobilisation des nouveaux acteurs de la protection de la biodiversité. Il s'agit en effet de sensibiliser et de former les personnes aux métiers qui participent à la protection de la biodiversité. Dans ce cadre, l'État crée par exemple des postes dans les parcs nationaux français.

Le quatrième et dernier axe concerne la nécessaire transparence des outils et des résultats de cette SNB. Des indicateurs doivent, de plus, être mis en place pour évaluer les impacts passés et d'en prévoir de futurs pour les mesures mises en place tout au long de cette troisième SNB.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !