au sommaire


    Cela vous intéressera aussi

    [EN VIDÉO] L'impressionnante fonte du glacier Helheim, au Groenland Le vêlage du glacier Helheim, au sud-est du Groenland, est fascinant d'un point de vue...

    La sixième extinction de masse décrit la perte récente de biodiversité due aux activités humaines. La Terre a connu précédemment cinq extinctions massives d'espèces :

    • à l'Ordovicien terminal, il y a 445 millions d'années ;
    • au Dévonien supérieur, il y a 374 millions d'années ;
    • à la limite Permien-Trias, il y a 251 millions d'années, la plus massive de toutes avec la disparition d'environ 90 % des espèces ;
    • à la limite Trias-JurassiqueJurassique, il y a environ 200 millions d'années ;
    • à la limite CrétacéCrétacé-Tertiaire, il y a 65 millions d'années. Cette cinquième crise, qui a vu s'éteindre les dinosauresdinosaures, aurait pu être causée par la chute d'une météoritemétéorite et un épisode volcanique destructeur.

    Lors d'une extinction de masse, un nombre important d'espèces disparaissent dans le monde sur une période de temps relativement courte à l'échelle des temps géologiqueséchelle des temps géologiques. Il existe, certes, un processus naturel d'extinction des espècesextinction des espèces (la durée de vie d'une espèce est de l'ordre de 5 à 10 millions d'années), mais le processus s'accélère lors d'une extinction de masse.

    Une sixième extinction de masse est en cours

    Des études de plus en plus nombreuses mettent en évidence la disparition importante d'espèces à un rythme élevé, laissant entendre que la sixième extinction de masse serait en cours. VertébrésVertébrés et invertébrésinvertébrés sont touchés. Les changements de climatclimat et la perte d'habitat sont mis en cause.

    D'après une étude parue dans Science, depuis le début du XVIe siècle, plus de 320 espèces de vertébrés terrestres se sont éteintes et celles qui restent - hors l'espèce humaine - auraient vu leur population diminuer de 25 %. Les grands animaux faisant partie de la « mégafaunemégafaune » (éléphants, rhinocérosrhinocéros, ours polairesours polaires...) sont particulièrement touchés. Selon le WWFWWF, les populations mondiales de vertébrés ont diminué de moitié en quarante années.