En plus d'amoindrir le stock en eau potable, la baisse des précipitations a des conséquences dans les domaines de l'énergie et de l'alimentation. © Pelooyen, Adobe Stock
Planète

Alerte : la sécheresse s’installe en France et nous oblige à repenser nos habitudes alimentaires et énergétiques

Le réchauffement climatique assèche des régions françaises et a des conséquences sur les habitudes alimentaires et énergétiques. La situation devient préoccupante.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Notre agriculture bientôt affectée par le réchauffement climatique  Certains des effets du réchauffement climatique se font d’ores et déjà ressentir. D’autres sont encore à venir. Les rendements de certaines cultures pourraient ainsi baisser de manière tangible dès 2030 sous l’effet de la hausse des températures, de variations dans le régime des précipitations et de fortes teneurs en dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère. C’est la conclusion de chercheurs qui ont travaillé sur les modèles climatiques et de cultures les plus performants du moment. Les rendements du maïs, par exemple, pourraient fortement diminuer. (en anglais) © Nasa Goddard 

La sécheresse inquiète actuellement beaucoup de pays, notamment le sud-ouest des États-Unis où une méga-sécheresse se prolonge depuis 22 ans. Mais pas besoin d'aller aussi loin pour observer ce phénomène qui se passe déjà en France et que l'on peut encore constater dès les premiers mois de cette nouvelle année ! Les grandes régions principalement touchées actuellement sont les Pyrénées-Orientales, toute la Provence et le Poitou-Charentes ; elles font face à un manque d'eau et à des incendies de végétation alors que le printemps vient seulement de pointer le bout de son nez.

Cette aridité est une des conséquences de l'assèchement des nappes souterraines qui n'ont pas pu se recharger en eau pendant les périodes hivernales à cause d'un déficit extrêmement important des précipitations.

Le sud-ouest des États-Unis traverse une méga-sécheresse depuis l'an 2000. Elle a des conséquences sur la productivité agricole et le bien-être des écosystèmes, mais également sur l'activité des feux de forêt et sur l'intensité des vagues de chaleur. Ce cas avancé aux États-Unis permet de projeter les scénarios des prochaines conséquences de la sécheresse en France. © Braeden, Adobe Stock

Le manque d’eau et la hausse des températures

Les nappes phréatiques représentent la principale source d’eau potable en France et sont essentielles pour de nombreux secteurs. En effet, en plus d'apporter l'eau jusqu'aux robinets, le stockage de l'eau de pluie permet d'alimenter nos ressources énergétiques comme le nucléaire, les barrages hydroélectriques ; il est également nécessaire pour aller puiser du pétrole et du gaz

Outre un manque d'eau causé par la baisse des précipitations, les épisodes de sécheresse sont accentués par une hausse des températures conduisant vers des étés plus chauds et plus secs. Ces scénarios de sécheresse historique persistent en France depuis 2017 -- depuis plus longtemps dans d'autres pays -- et sont provoqués par le dérèglement climatique, il n'y a plus aucun doute.

Les anomalies de températures observées à la surface de la Terre montrent indéniablement un réchauffement en Europe, en Amérique du Nord et dans toute la zone du cercle arctique. L'agriculture française et mondiale qui repose à la fois sur l'apport d'eau et la température s'en trouve doublement touchée, et la résilience alimentaire est une question à traiter urgemment puisque les réserves manquent déjà pour une bonne partie de la population

Qu'attendent les candidats de la campagne présidentielle pour aborder ce thème et commencer à penser aux solutions pour changer nos habitudes alimentaires et énergétiques ?

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !