Il y a 120 millions d’années, le climat global était plus chaud qu’aujourd’hui. Point de calotte glaciaire à cette période. L’Europe est en encore en morceaux. Une partie de la France est sous l’eau. © Ian Webster

Planète

Carte interactive de la Terre : où était votre maison il y a 750 millions d’années ?

ActualitéClassé sous :paléontologie , dinosaure , Terre

Grâce à cette mappemonde interactive, vous allez découvrir à quoi ressemblait les sites de votre choix il y a des dizaines ou des centaines de millions d'années dans le passé. Passionnant !

Ian Webser, qui est à l'origine de The Dinosaur Database, une encyclopédie passionnante et richement illustrée sur les dinosaures (on peut consulter par espèce, régions, périodes, etc.), s'est amusé à créer une carte interactive de la Terre permettant de voyager dans le temps. Un clic sur un endroit renvoie à des images de la Terre il y a, par exemple, 50, 66, 100, 250, 500 ou 750 millions d'années. Une sorte de paléoatlas. C'est fascinant !

En plus de nous livrer ces cartes des changements du globe terrestre sur l'échelle des temps géologiques, l'auteur partage quelques informations (certes, en anglais), toujours bienvenues, sur la période sélectionnée. Bon à savoir : les nuages, décoratifs mais envahissants, peuvent être retirés avec la commande Remove clouds et la rotation du globe terrestre se fige avec Stop/start rotation. Outre les dates, vous pouvez aussi sauter d'un épisode marquant de l'évolution à l'autre et ainsi découvrir, par exemple, à quoi ressemblait la Terre quand sont apparus les premiers insectes, les premières fleurs, les premiers vertébrés, etc.

Une vue de la Terre à la fin du Permien, il y a 250 millions d’années, lors de la plus grande extinction de masse qu’ait connue la planète : 90 % de la vie a disparu. Cliquez ici pour accéder à la carte interactive. © Ian Webster

Les transformations de la Terre sous nos yeux

Pour la France métropolitaine, si l'on prend par exemple Paris ou Marseille après un saut dans le temps de seulement 20 millions d'années (c'est le premier palier proposé), on remarque qu'il n'y a pas (encore) d'énormes différences avec aujourd'hui. Enfin, en apparence..., sur les cartes. Vu de l'espace, cela devait tout de même être assez différent. Le Néogène vient de commencer et a changé le visage de la Terre. Certains reliefs comme les Andes sont en train d'émerger, l'Himalaya continue de grandir, etc. Vu de la surface, les différences seraient frappantes aussi... Les mammifères et les oiseaux connaissent des évolutions importantes et les premiers hominidés vont faire leur apparition (Homo sapiens n'est arrivé qu'il y a entre 300.000 et 200.000 ans). On serait plutôt dépaysé.

Si l'on passe à 35 millions d'années, des changements plus importants sont visibles. En France et partout ailleurs : l'Amérique du Nord et l'Amérique du Sud étaient alors séparées. Les cartes sont encore approximatives, prévient toutefois Ian Webster qui s'est appuyé sur les cartes paléogéographiques du projet Paleomap, de Christopher Scotese, pour créer cette mappemonde interactive.

Plus loin dans le passé, à - 50 millions d'années, la Terre paraît surprenante. On reconnaît le continent africain et le Groenland mais l'Australie est en morceaux, et l'Europe aussi... L'Inde, elle, est encore un petit continent isolé, ou une île immense. Et ainsi de suite... Comment était la Terre à la fin du Crétacé, il y a 66 millions, au moment où les dinosaures ont disparu ? Et il y a 150 millions d'années, à la fin du Jurassique ? À cette période, quand l'Amérique du Sud et l'Afrique étaient encore réunies, les maîtres du monde étaient les dinosaures. Où était votre maison à ce moment-là ? Vous aurez des surprises.

À la fin du Cambrien, il y a 500 millions d’années, la Terre arbore un unique continent, immense. À cette époque, « les océans grouillent de vie » rappelle l'auteur de la carte, ce qui conduira à la fameuse « explosion du Cambrien ». Et à quoi ressemblera la Terre dans 50 ou 100 millions d'années ? Ce serait un module à rajouter prochainement, non moins intéressant.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi