Des chercheurs de l’université de Harvard (États-Unis) ont mesuré les déformations de la croûte terrestre dues à la fonte des glaces. Elles s’étendent au-delà de ce qu’ils avaient imaginé. © Fly_and_Dive, Adobe Stock
Planète

La fonte des glaces est en train de déformer la Terre !

ActualitéClassé sous :Fonte des glaces , croûte terrestre , Terre

[EN VIDÉO] La fonte de la glace s’accélère  Partout dans le monde, la glace fond à une vitesse de plus en plus grande. Des données satellites très précises permettent désormais aux chercheurs d’évaluer le volume de glace perdu au fil des années. Entre 1995 et 2017, quelque 28 trillions de tonnes — soit 28x1015 tonnes — de glace ont été perdues sur l’ensemble de la planète. © CPOM 

Lorsque les calottes glaciaires fondent, la croûte terrestre se déforme. De manière localisée, pensaient jusqu'alors les chercheurs. Mais des données satellite remettent aujourd'hui l'idée en question. Ces deux dernières décennies, la fonte de la glace arctique a provoqué une déformation importante de la croûte terrestre sur une grande partie de l'hémisphère Nord.

Lorsque la glace fond, la croûte terrestre située dessous se déforme. Des années d'études sur les calottes glaciaires et les glaciers l'ont déjà montré aux chercheurs. Mais aujourd'hui, une équipe de l’université de Harvard (États-Unis) observe que la région impactée peut s'étendre bien au-delà. Jusqu'à des centaines, voire des milliers de kilomètres de la couche de glace fondue.

Les chercheurs ont travaillé sur des données satellite recueillies entre 2003 et 2018. Des données montrant comment la glace de la région arctique a fondu sous l'effet du réchauffement climatique anthropique. Et comment la croûte terrestre s'est déformée. Ils ont ainsi mesuré le déplacement horizontal de cette dernière. Dans certaines régions, ils notent d'ailleurs que la croûte terrestre se déplace sur une plus grande distance horizontalement que verticalement. En moyenne, la déformation se mesure en plusieurs dixièmes de millimètre par an. Et ce, sur une grande partie de l'hémisphère Nord.

Pour nous aider à comprendre, Sophie Coulson, géophysicienne, propose, dans un communiqué, une image parlante. « Imaginez une planche de bois flottant à la surface de l'eau, dans une baignoire. Si vous poussez la planche vers le bas, l'eau en dessous se déplace elle aussi vers le bas. Si vous retirez ensuite la planche, vous verrez l'eau se déplacer verticalement pour combler l'espace laissé vide. »

Des implications encore à préciser

Lorsque la glace fond, elle modifie donc le visage de la Terre. Et c'est ennuyeux notamment, car les mouvements de la croûte terrestre engendrés peuvent, à leur tour, avoir un impact sur la fonte de la glace. En modifiant la pente du substratum rocheux sous la calotte.

Les chercheurs de l'université de Harvard rappellent que ce qu'ils observent aujourd'hui s'est déjà produit par le passé. Il y a environ 2,6 millions d'années débutait en effet une période glaciaire qui a couvert de glace l'Europe du Nord et la Scandinavie. Jusqu'à il y a environ 11.000 ans. « La Terre est encore en train de rebondir après la fonte de ces glaces, souligne Sophie Coulson. La Terre agit un peu comme un fluide très lent. Les processus de l'ère glaciaire prennent très, très longtemps à se dérouler, et nous pouvons donc encore en voir les résultats aujourd'hui. »

Selon les chercheurs, les implications de ces mouvements de la croûte terrestre sont considérables. Et cette étude est la première à montrer que la perte de masse récente des calottes glaciaires et des glaciers provoque un mouvement dans l'espace de la surface de la Terre dont la magnitude et l'étendue spatiale sont supérieures à celles précédemment identifiées. Et il pourrait désormais devenir possible de rechercher ce signal dans des ensembles de données de systèmes de navigation par satellite régionaux et à plus grande échelle pour, en principe, produire des contraintes améliorées sur la distribution des fluctuations de la masse de glace ou de la structure solide de la Terre.

---

Découvrez Fil de Science ! Chaque vendredi, dès 18h30, suivez le résumé des actualités scientifiques de la semaine, décryptées pour vous par les journalistes de Futura.

---

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !