La tourbe blonde, un engrais pour vos semis. © Nik Merkulov Fotolia

Maison

Jardin : comment utiliser la tourbe blonde ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , Nature , botanique

La tourbe blonde est composée de sphaignes qui se sont compactées au cours de plusieurs centaines d'années. Elle est le résultat de la lente décomposition et de la transformation de diverses espèces de mousses. La tourbe blonde structure le sol durablement. Cependant, cet amendement apporte peu d'éléments fertilisants pour les plantes.

Il est néanmoins excellent pour alléger un sol lourd et augmente la capacité de rétention d'eau du sol. Dans les sols sableux, la tourbe blonde se transforme en une sorte d'éponge végétale et sert souvent de support de culture pour les rempotages, les bouturages et les semis à condition d'être mélangée avec du terreau et du sable.

Récolte de tourbe. © Aurelien Fotolia

Un bon complément, le guano marin

Le guano est issu de l'accumulation des fientes d'oiseaux au fil des années. Riche en azote et en phosphore, c'est un engrais complet, un vrai coup de fouet, libérant rapidement ses principes actifs, et qui apporte des nutriments et des oligo-éléments aux plantes. Mais n'en abusez pas, une poignée par mètre carré pouvant être largement suffisante dès l'arrivée du printemps.

La corne torréfiée est un engrais organique, également riche en azote provenant des déchets des abattoirs. Sa diffusion dans le sol est longue et progressive. Elle est utilisable en agriculture biologique et ne brûle pas les plantes. C'est un engrais à enfouir dans la terre au pied de vos plantes, à la dose de seulement 50 g/m² pour nourrir les plantes de massifs ou de 150 g pour vos arbres et arbustes, en intervenant par exemple en fin d'hiver.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

En savoir plus sur Michel Caron

Ingénieur agricole de formation il a pendant toute sa vie professionnelle, en tant que journaliste, collaboré à plusieurs hebdomadaires agricoles.

N'hésitez pas à acheter le livre : « 52 semaines au jardin »