Ce matin, le patron de Free, Xavier Niel a dévoilé la nouvelle Freebox de l’opérateur. Très bien équipée, la « Pop V8 » est armée pour répondre aux demandes des abonnés à Free.

Cela vous intéressera aussi

C'est Xavier NielXavier Niel en personne, le patron de Free, qui a montré mardi matin dans le petit parc du building de l'opérateur, la nouvelle Freebox Pop V8. La box est dotée de trois éléments, avec un serveurserveur de forme ronde semblable à un palet qui peut tenir dans la main. L'appareil qui y est couplé est le player. Fourni avec une télécommande, c'est lui qui gère la diffusiondiffusion des contenus multimédias. Enfin, un module de même aspect sert de répéteurrépéteur Wi-Fi. Selon Xavier Niel, la Freebox Pop a été conçue à partir des remarques et suggestions des abonnés et des journalistes faites à l'opérateur. Trois grandes tendances auraient été recensées et prises en compte : la stabilité de la connexion et le débitdébit, les reproches liés au prix considéré trop élevé de la Freebox Delta et enfin, le souhait que l'accès aux contenus soit amélioré.

Au niveau du serveur, la Pop vient solutionner l'un des problèmes les plus récurrents pour les abonnés : les problèmes de connexion Wi-Fi. Pour les régler, la box est livrée avec un répéteur Wi-FiWi-Fi mesh. La mise en place du répéteur est simplifiée au maximum. Du côté des performances, on trouve du Wi-Fi 5. Si c'est effectivement la norme la plus répandue, il ne s'agit pas de la dernière norme du moment. Toujours pour répondre aux requêtesrequêtes liées aux performances, le serveur promet avec la fibre, un débit descendant de 5 Gb/s et montant de 700 Mb/s. Une prise USB de type C, qui serait moins bien gourmande en énergieénergie que ses aînées, alimente le serveur. De même, Free mise sur la durabilitédurabilité en indiquant que la Pop devrait fonctionner au moins dix ans.

Image du site Futura Sciences
La Freebox Pop est de petite taille et économe en énergie. Elle est associée à un player dont la télécommande donne un accès direct à Netflix et Prime Video. © Free

Une offre multimédia pléthorique

Du côté du player, le boîtier rond et noir est plus petit. Animé par AndroidAndroid, il peut être enrichi des applicationsapplications du Play Store via l'interface faite maison. Pour diffuser directement les contenus issus d'un mobile ou d'un ordinateurordinateur, le lecteur a l'avantage d'intégrer le Chromecast de GoogleGoogle. Les contenus vidéos sont regroupés dans un module baptisé Ogee. Il rassemble plusieurs services de SVOD ou VOD, dont Netflix, ou encore AmazonAmazon Prime Video, Canal+ et même Disney+. La télécommande fournie dispose d'ailleurs de boutons dédiés à Netflix et Prime Video. Rappelons que, du côté de Free, pour les Freebox avec Netflix, l'offre est déjà intégrée dans les Freebox One et Delta, ce qui n'est pas le cas avec la Freebox Pop, Netflix n'étant qu'une option qu'il faudra souscrire pour profiter du service de streamingstreaming.

L'assistant vocalassistant vocal Google est aussi directement disponible en pressant un bouton sur la télécommande. Pour les vidéos et la TV, la diffusion en 4K est possible, et au niveau de l'audio, l'appareil est compatible DolbyDolby Vision et Dolby Atmos. Selon Free, il est également possible d'enregistrer jusqu'à une centaine d'heures de vidéos grâce aux 16 Go de stockage. Enfin, une prise USB 3 est disponible afin de connecter un support de stockage externe (clé USB, disque dur).

Au niveau du tarif, la Freebox Pop n'est pas spécialement bon marché. Elle coûte 39,99 euros par mois. Pour un nouvel abonné, le tarif baisse de dix euros pendant un an. En revanche, si l'on dispose d'un abonnement à Free Mobile, le tarif global devient intéressant, puisque l'abonnement au mobile est de 9,99 par mois pour la 4G4G+ illimitée au lieu de 15,99 euros avec les autres abonnements. Il reste également possible de choisir à la carte les modules de la Freebox Pop et ainsi de se passer du player, par exemple. Pour le moment, la box n'est disponible qu'aux seuls nouveaux abonnés.

Voir aussi

Cliquez ici pour profiter de l'offre