Sciences

L’incessant ballet de la raie manta

Diaporama - Plongée extrême : entre les îles de Mayotte et de la Réunion
PhotoClassé sous :photographe , plongée , Le monde sous la mer
L’incessant ballet de la raie manta
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

« Face à face avec cette géante du lagon de Mayotte. Je l'ai vu arriver de loin, rasant le sable comme un avion de chasse. C'était le moment à ne pas louper. J'ai pris une grande inspiration et je suis descendu pour me coller au fond et lui faire face, sans bouger. C'est alors qu'elle est passée juste au-dessus de moi, comme un avion qui décolle. Magnifique ! » © Gabriel Barathieu, tous droits réservés

Nager au milieu des raies mantas, ces étranges poissons peu farouches, est sans aucun doute une émotion intense longtemps gardée en mémoire. Le ballet majestueux et gracieux de ces poissons cartilagineux rajiformes est fascinant et... incessant car, pour se maintenir en vie, elle doit faire circuler l'eau dans ses branchies en permanence, moyennant quoi son espérance de vie serait d'au moins 50 ans.

Deux sortes de raies mantas se distinguent : la raie manta des récifs, la plus tropicale avec des taches noires sur la face ventrale, et la raie manta océanique qui est plus grande et peut peser jusqu'à deux tonnes et son envergure peut atteindre huit mètres.

Bien que surnommée Diable de mer, en raison des sortes de cornes autour de sa bouche, la raie manta est inoffensive et se nourrit de plancton. Avec une rapide vitesse de fuite, les seuls prédateurs en mesure de l'inquiéter sont les grands requins. La raie est ovovivipare et a une maturité sexuelle tardive conjuguée à un taux de fécondité assez faible, de plus elle ne pond qu'un œuf à l'issue d'une gestation d'un an. Elle est aujourd'hui considérée par l'Union internationale pour la conservation de la nature comme une espèce vulnérable, également victime de surpêche, que ce soit pour la consommation ou pour de pseudo vertus thérapeutiques.

Sur son site, Gabriel Barathieu donne de précieux conseils pour réussir vos photos en contre-jour.