au sommaire


    Raie manta (Walbaum 1792) - Manta birostris

    • Ordre : Rajiformes selon ADW & Fish base / Myliobatiformes selon ITIS
    • Famille : Myliobatidae selon ADW & Fish base / Mobulidae selon ITIS
    • Genre : Manta
    • Taille : 3,00 à 6,00 mètres d'envergure (longueur du corps à diviser par 2,2 - la queue atteint 2 à 3 mètres)
    • Poids : 1 à 2 tonnes
    • Longévité : 15 à 20 ans

    Statut de conservation UICNUICN : NT quasi menacé

    Description de la raie manta

    La raie manta est la plus grande des raies. Elle possède un corps aplati dont les fentes branchiales sont placées sur le ventre. Les yeuxyeux et les spiracles qui forment les premières fentes branchiales, sont situés sur les côtés. L'envergure du poisson correspond à 2,2 fois la longueur du corps sans la queue. La tête est large et munie de deux nageoires céphaliquescéphaliques dont la longueur équivaut à deux fois la largeur. Ce sont des extensions de ses nageoires pectorales. La raie utilise ces appendices pour une meilleure pénétration dans l'eau et les enroule en spirale en les pointant vers l'avant dans cette situation, et pour se nourrir. Dans ce dernier cas, elle se sert des nageoires préalablement déroulées, pour canaliser l'eau vers sa bouche. La partie dorsale du corps est noirâtre ou bleu très foncé, tandis que le ventre est blanc, ponctué de taches noires. La queue est courte et ne comporte pas d'épine. Pour se déplacer, elle bouge simultanément ses nageoires du haut vers le bas, à la manière d'un oiseau, ce qui donne l'impression qu'elle vole sous l'eau.

    Raie manta. © jon hanson from london UK, CCA-SA 2.0 Generic license
     
    Raie manta. © jon hanson from london UK, CCA-SA 2.0 Generic license

    Habitat de la raie manta

    La raie manta est une espèce de haute mer qui n'évolue pas en dessous de 40 mètres de profondeur, et que l'on peut fréquemment observer près de la surface. On la rencontre dans les eaux côtières des mers tropicales et de certaines eaux tempérées à proximité de Madère et des Canaries, mais elle est absente en mer des Caraïbes.

    Comportement de la raie manta

    La raie manta évolue en petits groupes. Elle a un tempérament placide et se laisse volontiers approcher par les plongeurs. Il lui arrive occasionnellement d'effectuer de spectaculaires sauts hors de l'eau.

    Raie manta. © jon hanson from london UK, CCA-SA 2.0 Generic license
     
    Raie manta. © jon hanson from london UK, CCA-SA 2.0 Generic license

    Reproduction de la raie manta

    La raie manta est ovovivipareovovivipare. Les œufs éclosent à l'intérieur de l'utérusutérus de la femelle et les jeunes se nourrissent ensuite de leurs réserves vitellines. La femelle donne généralement naissance à deux petits dont la taille atteint un mètre d'envergure pour un poids d'une dizaine de kilos.

    Régime alimentaire de la raie manta

    La raie manta se nourrit essentiellement de plancton, ainsi que de petits crustacéscrustacés et poissons qu'elles « guide » vers sa bouche à l'aide de ses nageoires céphaliques.

    Menaces sur la raie manta

    Les principales menaces qui pèsent sur la raie manta, proviennent du fait qu'elle ne pratique que des migrations peu importantes. Les populations se rencontrent peu et les naissances ne suffisent pas à compenser les pertes des raies qui disparaissent du fait de la pressionpression exercée sur leur milieu. Cette dernière est essentiellement liée à la pêchepêche, à la pollution et à l'exploitation des milieux côtiers. Le risque d'extinction locale est de ce fait très élevé.