Sciences

Histoire de la découverte des galaxies

Dossier - De la Voie lactée aux galaxies
DossierClassé sous :Astronomie , étoile , Galaxie

-

L'observation et la compréhension des galaxies, ces mondes gigantesques peuplés de milliards d'étoiles, est une quête qui a commencé il y a très longtemps, depuis que l'homme a regarde le ciel.

  
DossiersDe la Voie lactée aux galaxies
 

Jusqu'au XVIIIème siècle, les astronomes ont consacré leurs études aux planètes, à leur mouvement. Après les travaux de Newton sur la loi de la gravitation universelle, l'astronomie de position a connu ses heures de gloire.

Cependant, quelques esprits brillants et iconoclastes  pensent cet univers dans lequel nous sommes plongés comme devant faire un tout et avancent des théories.

Thomas Wright propose un ensemble de calottes sphériques emboîtées dont le soleil n'occupe pas le centre mais qui permettent d'envisager d'autres univers que le nôtre. Kant a l'intuition de la non unicité de notre monde et  propose ses célèbres « univers-îles ».

Il faut attendre William Herschel, et son génie de l'observation il construit les meilleurs télescopes de son temps pour une étude scientifique, la première, de notre Voie Lactée. Il produit sa première représentation obtenue par le comptage des étoiles dans chaque direction. La forme irrégulière qu'il obtient est en grande partie due aux bans  de poussières (agglomérats de matière de très petite taille) qui se trouvent entre les étoiles et gênent la propagation des rayons lumineux provenant des étoiles. Herschel prouve également que certaines nébuleuses observées dans le ciel sont très lointaines (ce sont en fait des galaxies autres que la Voie Lactée) et en déduit que la Voie Lactée est isolée.

La Voie Lactée « vue » par Thomas Wright en 1750 (Tiré de "An Original Theory of New Hypothesis of the Universe" de T. Wright, The Warder Collection)

Herschel découvrira aussi Uranus, le rayonnement infra-rouge. Il aura fallu attendre le XXème siècle pour que les nébuleuses diffuses observées dans le ciel  soient reconnues comme des systèmes d'étoiles indépendants et éloignés des nôtres. Grâce à l'observation d'étoiles variables, véritables chandelles très brillantes et de luminosité connue, Edwin Hubble établit la nature extragalactique de la nébuleuse d'Andromède en 1923, non sans de grosses erreurs sur la mesure de sa distance à la Voie Lactée.

La Voie Lactée reconstruite par William Herschel en 1785 à partir de ces observations de 1997-1999 © Edward L. Wright