À l’état solide, l’acide picrique se présente sous forme de cristaux jaunes très explosifs. © giniebb, Fotolia
Sciences

Acide picrique

DéfinitionClassé sous :chimie , acide picrique , produit explosif

L'acide picrique est le nom commun du 2,4,6-trinitrophénol, de formule brute C6H3N3O7. À l'état solide, il se présente sous forme de cristaux jaunes de formule (NO2)3C6H2OH. Sous forme de poudre sèche, l'acide picrique est très sensible aux chocs et aux frottements : la chute d'une masse de deux kilogrammes d'une hauteur de 36 centimètres sur un morceau d'acide picrique solide provoque une détonation plus rapide et plus puissante que celle du TNT. Il s'enflamme à 122 °C et explose spontanément à 300 °C : c'est pourquoi il a abondamment été utilisé durant les guerres coloniales et la première guerre mondiale pour fabriquer des obus. Pour le stabiliser (on parle d'acide picrique « flegmatisé »), on le conserve à 33 % d'eau dans des tubes en verre.

Acide picrique : propriétés physiques

  • Masse molaire : 229,10 g/mol.
  • Densité : 1,763 g/ml à 20 °C.
  • Solubilité dans l'eau : 12,8 g/l à 20 °C.
  • Point de fusion : 121,85 °C.
  • Point d'ébullition : explosion au-dessus de 300 °C.
  • Point d'éclair : 150 °C.
L’acide picrique (2,4,6-trinitrophénol) est un puissant explosif. © molekuul.be, Fotolia

Acide picrique : risques et précautions

  • Très corrosif, l'acide picrique pur ou mouillé à 30 % provoque une irritation de la peau, des yeux et des muqueuses.
  • Par ingestion, il conduit à une intoxication grave et peut être mortel.
  • Une inhalation ou une exposition chronique aux poussières peut provoquer une coloration jaune des yeux, de la peau et des cheveux et causer des dermatites.
  • L'acide picrique réagit avec plusieurs métaux comme le plomb, le fer, le zinc, le nickel et le cuivre pour former des picrates, des sels très sensibles aux chocs, à la friction et à la chaleur. Il ne doit pas être entreposé sur un sol en béton, car il se forme du picrate de calcium très détonant.
  • L'acide picrique flegmatisé ne doit pas être stocké plus de deux ans, car il peut alors sécher et former des cristaux avec risque élevé d'explosion.

Acide picrique : utilisations

  • Fabrication d'explosifs et d'allumettes.
  • Combustible de fusée.
  • Autrefois commercialisé comme remède contre les brûlures sous forme de solution aqueuse à 1 %.
  • Fixateur en botanique et biologie pour observer des cellules au microscope.
  • Réactif biologique (dosage de la créatinine dans le sang par la méthode de Jaffé).
  • Réactif chimique (synthèse d'acide picramique et de chloropicrine).
  • Colorant pour le verre, le bois, ou le textile.
  • Traitement du cuir.
  • Batteries électriques.
  • Gravure de métaux.
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !