L'incendie de Oak Fire s'est développé de manière explosive. © Kirk Atkinson, Adobe Stock
Planète

Oak Fire : la Californie et Yosemite en proie à un incendie « explosif » !

ActualitéClassé sous :Incendie , californie , Incendies en Californie

L'état d'urgence a été déclaré en Californie en raison de l'incendie Oak Fire, un deuxième feu aux portes du parc Yosemite. En trois jours, le feu est devenu le plus grand incendie de 2022.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Sauver la Californie de la sécheresse grâce à l'énergie solaire  Tous les ans durant l’été, la Californie est en proie à la sécheresse. Ces pénuries d’eau handicapent les cultures mais font naître des projets innovants comme WaterFX, destiné à pomper le précieux liquide dans les profondeurs grâce à l’énergie solaire. National Geographic Channel nous en dit plus sur cette entreprise dans un extrait de la série Inventer le futur. Le prochain épisode sera diffusé ce soir, vendredi 26 février 2016, à 21 h 30. 

Un feu extrêmement violent a débuté vendredi dans le comté de Mariposa en Californie, juste à côté du parc national Yosemite. En trois jours, de vendredi à dimanche soir, l'incendie Oak Fire a brûlé plus de 6.300 hectares et détruit une vingtaine de bâtiments et d'habitations. L'ouest américain subit actuellement une vague de chaleur, qui a fait grimper les températures jusqu'à 38 °C dans cette région de la Californie samedi dernier. Le niveau d'humidité dans l'air atteint également des niveaux proches des records : 8 à 9 % d'humidité ce dimanche, alors que la normale se situe entre 30 et 50 % sur cette zone à cette époque.

Un feu hors de contrôle alimenté par les arbres morts

Associée à une sécheresse extrême sur l'ensemble de l'État, à un vent puissant et à une végétation complètement asséchée, la chaleur a donné lieu aux conditions idéales pour de nouveaux départs de feu. Car le parc de Yosemite est déjà touché par un autre feu, le « Washburn Fire » qui a débuté le 7 juillet et qui est aujourd'hui contenu à 87 %. Les forêts de Yosemite, et plus globalement tout l'État de la Californie, sont concernés par une mortalité massive des arbres liée à la sécheresse, aux précédents feux et aux parasites : les pins morts sont d'excellents combustibles qui permettent aux nouveaux feux de démarrer plus facilement et de progresser encore plus vite.

Le chef des 2.000 pompiers présents sur place a qualifié ce feu d'« explosif », tant son développement a été rapide. S'il est toujours complètement hors de contrôle ce lundi 25 juillet et continue de progresser, le feu n'est tout de même pas aussi extrême qu'au cours du week-end. Pas une goutte de pluie n'est prévue ces 15 prochains jours près de Yosemite, avec des températures comprises entre 30 et 34 °C.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !