Sciences

La Station spatiale internationale a 5 ans

ActualitéClassé sous :Univers , ISS , station

Le 20 novembre 1998, la Russie lançait Zarya, le premier élément de la Station spatiale internationale. Son assemblage débutait quelques jours plus tard, en décembre 1998, avec le raccord de Zarya au nœud de jonction Unity par les astronautes de la mission STS-88.

La station spatiale internationale terminée (dessin d'artiste).

Depuis cette date, 16 missions de navettes se sont succédées pour poursuivre sa construction. En outre, la Russie a envoyé sept capsules Soyouz, 12 vaisseaux cargo Progress et lancé deux fusées Proton. Bien qu'initialement la Station devait être achevée et complètement opérationnelle courant 2004 avec à son bord un équipage permanent de sept personnes, son avenir est sujet à caution.

Ce gigantesque projet qui rassemble 16 nations n'a jamais vraiment fait l'objet d'un large consensus. La NASA a souvent pris des décisions unilatérales contraignant ses partenaires à s'adapter avec à la clé d'importants surcoûts. Des deux cotés de l'Atlantique, de fortes contraintes budgétaires ont engendré des retards dans le développement d'éléments de la Station et la suppression d'autres projets comme le véhicule de retour d'équipage (CRV). Ces faits ont sans cesse repoussé la date d'achèvement de sa construction.

Depuis la désintégration de Columbia et la perte de son équipage, de nombreuses voix s'élèvent tant aux Etats-Unis qu'en Europe pour réclamer l'arrêt de son assemblage. Si toutefois cette solution devait être retenue, quelques vols de navettes seraient nécessaires pour la compléter avec l'adjonction d'un nouveau jeu de panneaux solaires et un autre module scientifique. L'administrateur de la NASA n'a-t-il pas récemment déclaré que l'ISS pouvait très bien être opérée avec un équipage de deux ou trois personnes, comme cela a toujours été le cas jusqu'à présent.

Note Selon les plans initiaux, la construction de la Station spatiale nécessitera environ 45 vols de navettes, plusieurs dizaines de tirs de fusées russes Proton, de capsules Soyouz et beaucoup plus de vaisseaux cargo Progress. L'Europe doit également envoyer 8 ou 9 neuf vaisseaux ravitailleurs ATV. Une fois totalement assemblée, l'ISS mesurera quelque 108 m de longueur sur 74 m de large et une masse comprise entre 415 et 450 tonnes (selon nos sources). Elle offrira un volume habitable de plus de 1200 m³ et dépassera en complexité, et de loin, tout ce qui a été conçu jusqu'à ce jour. Elle pourra accueillir sept astronautes en permanence, qui se succéderont et se relaieront selon les exigences des missions, et son énergie sera fournie par les plus grands panneaux solaires qui aient jamais été construits, d'une puissance de 110 kW.

Pour en savoir plus

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi