Sciences

Programme scientifique à la JAXA : de la Lune à Mercure !

ActualitéClassé sous :Univers , programme scientifique , Agence spatiale japonaise

L'Agence spatiale japonaise, la JAXA, a organisé les 5 et 6 janvier 2006 un symposium sur les missions, futures ou en cours d'opération, ayant trait aux Sciences de l'Univers.

Note : les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

En 2005, trois missions scientifiques auront jalonné les activités de la JAXA. Tout d'abord le satellite ASTRO-E2 (ou Suzaku, son nom japonais), lancé en juillet, et qui a d'ores et déjà entamé une observation de l'espace en rayons X. Ensuite le microsatellite INDEX (ou Reimei), qui en sus d'une mission de validation de certaines technologies de plateformes satellites, servira aussi à observer les aurores boréales. Enfin, la sonde MUSES-C (Hayabusa) qui s'est posée en octobre sur le sol de l'astéroïde Itokawa. Suite à une anomalie du système de contrôle d'attitude, Hayabusa devra repousser son retour sur Terre à 2010 au lieu de 2007.

Pour les missions futures, la JAXA compte sur le satellite ASTRO-F (observation de l'espace en infrarouge), sur PLANET-C (exploration Venusienne), SOLAR-B (étude du soleil), SELENE (exploration de la Lune) et Bepi Colombo (exploration de Mercure en collaboration avec l'Agence Spatiale Européenne).

La sonde Bepi-Colombo Crédits : http://www.jaxa.jp

Pour les projets d'un avenir plus lointain, la JAXA se penche sur la continuité des missions d'astronomie spatiale, une de ses spécialités (projet NeXT en rayons X, SPICA en infrarouge et VSOP-2 en interférométrie). Le projet VSOP propose de son côté l'étude de la magnétosphère terrestre avec un vol en formation de 5 petits satellites.

Pour l'exploration du système solaire, le Japon a jeté son dévolu sur la Lune, avec un programme en cours d'élaboration pour l'exploration du satellite naturel de la Terre. Enfin, la JAXA devrait aussi consacrer une partie de son budget à la continuité de l'exploration des astéroïdes, et étudie la faisabilité d'une exploration de Jupiter à l'aide d'une voile solaire.

Par Mathieu Grialou

Cela vous intéressera aussi