La sonde japonaise Hayabusa a entamé hier sa descente vers la surface de l'astéroïde Itokawa en vue d'en collecter des échantillons de surface. Mais depuis 20H50 environ, heure de Paris, la JAXA a interrompu son direct sur Internet, et les informations manquent cruellement.
Cela vous intéressera aussi

Une des premières étapes de cette collecte d'échantillon consistait à larguer un marqueur pour guider la sonde. "Nous ne savons pas si le marqueur de cible s'est posé sur la surface. Mais nous pensons que oui", a déclaré un porte-parole de la JAXAJAXA.

La sonde a entamé sa descente vers 12H30 et se trouvait alors à 1 km de distance de l'astéroïdeastéroïde Itokawa. Les données d'hier soir ont permis de confirmer que la sonde était descendue jusqu'à 17 mètres de sa cible (après rétablissement à 00H30 GMTGMT du contact perdu avec HayabusaHayabusa). A l'heure actuelle, la JAXA ne sait pas si la sonde elle-même a pu se poser et prélever les échantillons comme prévu. En cas d'échec, une nouvelle tentative est prévue vendredi.

Rappelons que bien que le petit robot MinervaMinerva ait été largué avec succès la semaine dernière, celui-ci a échoué dans sa tentative de se poser sur la surface de l'astéroïde Itokawa. Initialement, Minerva devait rebondir plusieurs fois avant de s'immobiliser.

Nous vous tiendrons informés dans les prochaines heures de l'évolution de la situation.